A l'occasion d'un match contre Toulouse, des supporters du PSG ont déployé des banderoles afin de lutter contre les insultes à caractères raciste et homophobes dans les stades
A l'occasion d'un match contre Toulouse, des supporters du PSG ont déployé des banderoles afin de lutter contre les insultes à caractères raciste et homophobes dans les stades ©AFP - FRANCK FIFE
A l'occasion d'un match contre Toulouse, des supporters du PSG ont déployé des banderoles afin de lutter contre les insultes à caractères raciste et homophobes dans les stades ©AFP - FRANCK FIFE
A l'occasion d'un match contre Toulouse, des supporters du PSG ont déployé des banderoles afin de lutter contre les insultes à caractères raciste et homophobes dans les stades ©AFP - FRANCK FIFE
Publicité

Entrer dans un stade, lors d'un match de football notamment, est un voyage dans un autre monde. Où les chants et commentaires homophobes sont tolérés, parfois scandés en cœur, mais la vente d’alcool interdite. Le stade est-il une société à part, avec ses propres législations et son folklore?

Avec
  • Mickaël Correia Journaliste indépendant. Il contribue au mensuel de critique sociale CQFD, au Monde Diplomatique et à la revue Jef Klak.
  • Ludovic Lestrelin Maître de conférences à l'université de Caen Normandie, sociologue au laboratoire CNRS Espaces et Sociétés
  • Marie-Cécile Naves Politologue, spécialiste des Etats-Unis. Directrice de recherche à l’IRIS (Institut des Relations Internationales et Stratégiques) où elle dirige l’Observatoire Genre et Géopolitique.

Pour tous les amateurs de sport, et en particulier le football, le mois d’août a été fertile en rebondissements à propos des règles à suivre dans les stades.

Le 16 août un match de ligue 2 a été interrompu par son arbitre en raison de chants homophobes depuis les tribunes. Cette situation s’est reproduite le week-end dernier pour deux matchs de Ligue 1 et mercredi pour la rencontre Nice-Marseille.
Entre-temps un débat médiatique a opposé deux ministres, la ministre de la santé et la ministre des sports, à propos de la consommation d’alcool dans les tribunes de football. Enfin de nombreuses interdictions de stade et de déplacement ont été prononcées à l’encontre de club de supporters.

Publicité

Cette situation, dont on a l’impression qu’elle est tendue comme jamais, entre club de supporters, dirigeants de la ligue de football et ministre est-elle si nouvelle? 

Assiste-t-on à une gentrification des stades français, comme on a pu le voir pour les stades anglais depuis plusieurs années ?

La loi des stades est-elle dérogatoire du droit commun ou comme certains le pensent précède-t-elle des nouvelles règles de maintien de l’ordre ? 

Pour aller plus loin :

Articles:

- L’autorisation de boire de l’alcool dans les stades illustre les inégalités sociales, Slate, le 09/03/2019

- Le peuple des loges. Quand les classes populaires se font chasser des stades de foo t,  par Richard Bouigue et Pierre Rondeau, Fondation Jean Jaurès_, 08/05/2018_

- Alcool dans les stades : La nouvelle offensive des alcooliers, Communiqué de l’Association Nationale de prévention en alcoologie et addictologie, le 12/03/2019

- Le stade, laboratoire de la politique sécuritaire en France, Lundi Matin n°175, le 22/01/2019

Interviews :

Nathalie Boy de la Tour, Présidente de la Ligue de Football Professionnel, Le Parisien, le 25/03/2019

Julien Pontes, porte-parole du Collectif Rouge Direct, France Info, le 21/08/2019

Noël Le Graët, Président de la Fédération Française de Football, Le Figaro, le 28/03/2019 

L'équipe

Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Production
Hugo Boursier
Collaboration
Thomas Dutter
Réalisation
Marie-Laure Ciboulet
Réalisation
Rémi Baille
Collaboration
Fanny Richez
Collaboration
Chloë Cambreling
Chloë Cambreling
Chloë Cambreling
Production déléguée