Définition du terme "rural" dans le dictionnaire Le Robert - Juliette Mouëllic
Définition du terme "rural" dans le dictionnaire Le Robert - Juliette Mouëllic
Définition du terme "rural" dans le dictionnaire Le Robert - Juliette Mouëllic
Publicité
Résumé

Le 15 février dernier, plusieurs candidats ont répondu à l’invitation du Mouvement de la ruralité, anciennement CPNT. Une ruralité souvent invoquée dans les discours politiques, qui recouvre une variété de situations et d’acteurs, difficilement réductible au regard qu’on lui porte habituellement.

avec :

Nicolas Renahy (docteur en sociologie, chercheur à l'INRA (Centre d'économie et de sociologie appliquée aux espaces ruraux) et chercheur associé au Laboratoire de sciences sociales (ENS/EHESS).).

En savoir plus

Mardi dernier, le mouvement politique "Ruralité" auditionnait cinq candidats à la présidentielle afin de leur demander quel était leur programme pour maintenir et vivifier les espaces ruraux.  Dans un premier temps, la crise des gilets jaunes avait surpris le personnel politique.  Quelques mois plus tard, l’épidémie de Covid a elle aussi mis en avant une ruralité devenue, cette fois-ci, désirable pour des urbains en manque d’espace. Ces femmes et ces hommes politiques en campagne ont-ils une même définition de cette ruralité ? A-t-elle encore quelque chose à voir avec les représentations d’enfance que beaucoup ont d’une France de petits propriétaires, de paysans et d’artisans de village ? Est-elle finalement un territoire politique fantasmé ? 

Pour ce débat, Emmanuel Laurentin et Béatrice Bouniol reçoivent Fanny Lacroix, maire de Châtel-en-Trièves et vice-présidente de l'Association des Maires Ruraux de France (AMRF) et Nicolas Renahy, sociologue, chercheur à l'Institut national de recherche pour l’agriculture, l'alimentation et l'environnement (INRAE) au Centre d'Économie et de Sociologie appliquées à l'Agriculture et aux Espaces Ruraux. 

Publicité

Fanny Lacroix souligne les nombreuses richesses qui caractérisent les espaces ruraux, et la nécessité de concevoir la ruralité de manière positive : "Les ruraux ont tendance à être pensés par défaut, d’un point de vue urbain, une vision négative de la ruralité, qui serait un espace en manque de dynamisme, en manque de services. (..) La ruralité apporte une formidable espérance par rapport aux crises qu’on traverse actuellement. Je la définis dans cette capacité à pouvoir trouver un espace pour inscrire son action individuelle dans une forme de réappropriation des espaces qui nous entourent, et du fait de faire politique, c’est-à-dire être acteur dans la construction de la cité. (…). Il y a un déficit de vision politique des territoires ruraux, il faut absolument qu’on puisse y remédier."

Nicolas Renahy insiste sur la diversité qui caractérise les espaces ruraux et met en lumière la nécessité de davantage "penser" ces espaces : "Les élus, qui font les campagnes ou qui les conseillent, sont majoritairement des urbains, ils pensent le rural souvent par défaut car ils le connaissent mal. Il y a une définition dans les Ministères qui est dominante et pense le monde rural par défaut. (…) Plus on s’éloigne des villes, plus les classes populaires sont présentes, il y a une vraie diversité. (…) Il y a un sentiment d’abandon qui correspond bien souvent à une réalité profonde."

Bibliographie :

  • Benoît Coquard, Ceux qui restent : Faire sa vie dans les campagnes en déclin, La Découverte, 2019
  • Nicolas Renahy et Pierre-Emmanuel Sorignet (dir.), Mépris de classe. L'exercer, le ressentir, y faire face, Collection Champ social, Éditions du Croquant, 2021
  • Ivan Bruneau, Gilles Laferté, Julian Mischi et Nicolas Renahy (dir.), Mondes ruraux et classes sociales, Les Éditions de l'EHESS, 2018
  • Stéphane Blancard, Cécile Détang-Dessendre et Nicolas Renahy (dir.), Campagnes contemporaines : Enjeux économiques et sociaux des espaces ruraux français, Éditions Quæ, 2016
  • Nicolas Renahy, Les gars du coin : Enquête sur une jeunesse rurale, La Découverte, 2005 (réédition en 2016)
38 min
Références

L'équipe

Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Rémi Baille
Collaboration
Fanny Richez
Collaboration
Thomas Jost
Réalisation
Chloë Cambreling
Chloë Cambreling
Chloë Cambreling
Production déléguée
Mathias Mégy
Collaboration
Juliette Mouëllic
Collaboration