Le couple crème solaire/masque : le nouvel allié des vacanciers à la plage ?
Le couple crème solaire/masque : le nouvel allié des vacanciers à la plage ? ©AFP - Clement Mahoudeau
Le couple crème solaire/masque : le nouvel allié des vacanciers à la plage ? ©AFP - Clement Mahoudeau
Le couple crème solaire/masque : le nouvel allié des vacanciers à la plage ? ©AFP - Clement Mahoudeau
Publicité

Après deux mois de confinement, la perspective de prendre l'air lors des vacances est plus que jamais salutaire pour le corps et l'esprit. Mais les mesures sanitaires et les difficultés financières pourraient contrarier ce besoin de se mettre au vert et de retrouver les siens.

Avec
  • Houria Tareb secretaire nationale du Secours Populaire Français
  • Jean-Karl Deschamps Membre du Conseil économique, social et environnemental
  • Saskia Cousin anthropologue, maîtresse de conférence à l'Université Paris Descartes

Il a deux semaines, dans Libération, un ensemble d’élus de gauche et de droite concluaient une tribune par cette phrase : « Au-delà d’être un droit pour tous, le droit aux vacances est devenu une question de santé publique et de solidarité nationale ». Pour ce qui est de la solidarité, voilà qui apparaît normal, mais pourquoi la santé publique ? 

Cet argument a été actif durant une bonne partie du XXème siècle, quand les colonies de vacances et les centres de loisirs pour tous promettaient "l’air pur" alors que sévissaient les épidémies de tuberculose. 

Publicité

Mais quand on parle de santé, il s’agit aussi de santé mentale, qui a pu être mise à mal par les semaines de confinement et d’interruption des rapports sociaux. 

Comment éviter donc que cette crise ne balaie le tourisme social et solidaire ? Le coronavirus va-t-il freiner le tourisme de masse et la course au record dans lequel la France, premier pays d’accueil au monde, faisait la course en tête ? 

Depuis le début du confinement, l'équipe du Temps du débat a rassemblé sur le site de France Culture, près d'une cinquantaine de textes d’écrivains, d’artistes ou d’intellectuels du monde entier qui nous ont donné leur regard sur la crise en cours. 

Nous vous invitons à lire la contribution du jour, signée Emile Chabal "2020, année zéro ?" 

Toutes les chroniques de la série Coronavirus, une conversation mondiale sont disponibles ici

L'équipe