Mohammed Moussaoui (CFCM), Chems-Eddine Hafiz (Grande Mosquée) et d'autres représentants du CFCM sur les marches de l'Elysée après la signature de la Chartre des principes de l'Islam de France, le 18 janvier 2021 ©AFP - LUDOVIC MARIN
Mohammed Moussaoui (CFCM), Chems-Eddine Hafiz (Grande Mosquée) et d'autres représentants du CFCM sur les marches de l'Elysée après la signature de la Chartre des principes de l'Islam de France, le 18 janvier 2021 ©AFP - LUDOVIC MARIN
Mohammed Moussaoui (CFCM), Chems-Eddine Hafiz (Grande Mosquée) et d'autres représentants du CFCM sur les marches de l'Elysée après la signature de la Chartre des principes de l'Islam de France, le 18 janvier 2021 ©AFP - LUDOVIC MARIN
Publicité
Résumé

Alors que le gouvernement souhaite mettre en place un Conseil national des imams et une charte des principes pour l'islam de France, le Conseil français du culte musulman est traversé par des différends internes. Quels sont les obstacles à une structuration du culte musulman ?

avec :

Haoues Seniguer (Maître de conférences en science politique à Sciences Po Lyon, chercheur au laboratoire Triangle (CNRS, ENS), directeur adjoint de l'Institut d'études de l'islam et des sociétés du monde musulman (EHESS/CNRS)), Kamel Kabtane (Recteur de la Grande Mosquée de Lyon, président du Conseil des Mosquées du Rhône, président et fondateur de l'Institut français de civilisation musulmane), Mohammed Moussaoui (Mathématicien, président du Conseil Français du Culte Musulman et de l'Union des Mosquées de France).

En savoir plus

Tout s’est accéléré depuis le discours du Président de la République aux Mureaux le 2 octobre dernier : en quelques mois des réformes de l’Islam enterrées depuis le quinquennat de Nicolas Sarkozy ont refait surface, en particulier quant à l’organisation de la religion musulmane dans sa relation au pouvoir politique. 

Depuis l’automne, sont nés le projet d’un Conseil National des Imams supposé mettre un terme au détachement d’imams étrangers dans les mosquées françaises et celui d’une charte des principes pour l’Islam de France qui n’a pas emporté les suffrages de trois fédérations composant le Conseil français du culte musulman. 

Publicité
Références

L'équipe

Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Hugo Boursier
Collaboration
Rémi Baille
Collaboration
Bruno Baradat
Production déléguée
Fanny Richez
Collaboration
Adèle Rosier
Collaboration