L'inflation n'est-elle que synonyme de baisse du pouvoir d'achat ? -  Jeffrey Coolidge
L'inflation n'est-elle que synonyme de baisse du pouvoir d'achat ? - Jeffrey Coolidge
L'inflation n'est-elle que synonyme de baisse du pouvoir d'achat ? - Jeffrey Coolidge
Publicité
Résumé

Pendant de la dette Covid, l'inflation alerte les marchés, inquiète les consommateurs et divise les économistes. Assiste-t-on à une crise de confiance dans les institutions régulatrices ? Les scenarii des années 1920 et 2000 conditionnent-ils notre peur de l'inflation ?

avec :

Jean-Pierre Pollin (Professeur émérite d'économie à l'université d'Orléans), Natacha Valla (Doyenne de l'École du management et de l'innovation à Sciences Po, ancienne directrice générale adjointe chargée de la politique monétaire à la Banque centrale européenne), Alexandre Delaigue (professeur d'économie à l'Université de Lille, co-fondateur du site econoclaste.net).

En savoir plus

Depuis quarante ans au moins, les politiques économiques européennes semblent gouvernées par la crainte d’un retour d’une inflation qui avait mis à mal les économies après les crises pétrolières des années 1970.

Or, depuis quelques semaines et à la suite de l’alerte lancée par des économistes états-uniens, cette crainte agite les marchés. Le plan gigantesque de Joe Biden de 1900 milliards de dollars fait craindre un emballement de la reprise en fin d’année, reprise favorable à ce qui apparaît encore comme un fléau, l’inflation. N’est-ce là qu’une anticipation outrancière d’une hausse du coût de la vie ?

Publicité
Références

L'équipe

Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Hugo Boursier
Collaboration
Rémi Baille
Collaboration
Bruno Baradat
Production déléguée
Fanny Richez
Collaboration
Adèle Rosier
Collaboration