Un policier prêt à tirer avec son lanceur de balle de défense, les "fameux" LBD, une armé décriée et à l'origine de nombreuses blessures chez les manifestants (Paris, le 05/12/2019) ©AFP
Un policier prêt à tirer avec son lanceur de balle de défense, les "fameux" LBD, une armé décriée et à l'origine de nombreuses blessures chez les manifestants (Paris, le 05/12/2019) ©AFP
Un policier prêt à tirer avec son lanceur de balle de défense, les "fameux" LBD, une armé décriée et à l'origine de nombreuses blessures chez les manifestants (Paris, le 05/12/2019) ©AFP
Publicité
Résumé

Pour la police nationale, l’année 2020 commence avec une intense polémique sur la dangerosité de ses techniques d’intervention. Mort d'un livreur, tir de LBD à bout portant ... La police est-elle plus violente qu’avant ? Comment sont encadrées et contrôlées les forces de l’ordre ?

avec :

Michel Lavaud (chef du service d’information et de communication de la police nationale), Jean-Michel Schlosser (sociologue, ancien inspecteur de police, auteur d’une thèse sur les techniques de formation des policiers), Aline Daillière (consultante indépendante sur les droits de l’homme, chercheuse sur les questions liées à la police, au maintien de l'ordre et à l'usage de la force, ancienne responsable de programme police/justice/prison à ACAT France).

En savoir plus

Les déclarations récentes du président de la république, du ministre de l’intérieur et du directeur de la police nationale ont été interprétées comme un changement de ton sur la question récurrente depuis plus d’un an des violences policières. 

Cette expression est désormais employée quotidiennement par les réseaux sociaux et semble entrer dans le langage commun, tandis que les forces de l’ordre elles-mêmes rejettent son utilisation. 

Publicité

Syndicats de police et organes de contrôle insistent sur la violence aggravée des manifestants et des protestataires pour justifier des réponses elles-mêmes plus importantes. 

Les violences policières : une actualité sans cesse renouvelée ?

  • « Mort d’un livreur à Paris : le Défenseur des droits se saisit d’office », Le Monde, le 09/01/2020 :
  • « Violences policières : nouvelle année, nouveau mort », Libération, le 08/01/2020
  • « Un policier mis en examen pour la grave blessure d’un « gilet jaune » à Bordeaux », Le Monde, le 08/01/2020
  • Manifestation du 9 janvier : "Le but était de terroriser", Arrêt sur Images, le 10/01/2020
  • Mort de Rémi Fraisse : non-lieu confirmé pour le gendarme, Le Monde, le 09/01/2020

Sur les pratiques des forces de l'ordre

  • « Allez-y franchement, n’hésitez pas à percuter. Ça fera réfléchir les suivants » : le jour où la doctrine du maintien de l’ordre a basculé, par Yann Bouchez, Samuel Laurent et Nicolas Chapuis, Le Monde, le 07/12/2019
  • « Le débat sur le plaquage ventral relancé après un décès », Le Figaro, le 09/01/2020
  • « Le préfet de Paris libère l’extrême violence policière », Mediapart, le 11/01/2020
  • « Préfecture de police : Lallement fait le fief », Libération, le 29/11/2019
  • « Allo Place Beauvau », l’infographie réalisée par David Dufresne sur Mediapart

Propositions d'analyses

  • « Les violences policières sont le reflet d’un échec », Le Monde, le 11/01/2020
  • « La police peut-elle changer d’éthique ? », Tribune de Stéphane LEMERCIER, publiée dans The Conversation France, le 12/01/2020
  • « Entre l’État et la police, chèque en gris ou chèque en bois ? », par Georges MORÉAS, Le Monde, 01/11/2019
  • « Combien de morts et de blessés avant de repenser les techniques policières ? », Par William Bourdon, Vincent Brengarth et Arié Alimi, avocats au barreau de Paris, Tribune publiée dans Libération le 13/01/2020

Sur nos invité.e.s

Aline DAILLÈRE, consultante indépendante sur les droits de l’homme, chercheuse sur les questions liées à la police, au maintien de l'ordre et à l'usage de la force, ancienne responsable de programme police/justice/prison à ACAT France.

  • Auteure du Rapport sur les violences policières publié par Acat en 2016

Jean-Michel SCHLOSSER, ancien inspecteur de police devenu sociologue, il est chercheur associé au Cérep (Université de Reims), au Cesdip (Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines) et à l'EHESS.

Michel LAVAUD, chef du service d’information et de communication de la police nationale

  • « Violences policières, la réponse de la hiérarchie est-elle suffisante ? », La Croix, le 19/11/2019
8 min
8 min
Références

L'équipe

Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Chloë Cambreling
Chloë Cambreling
Chloë Cambreling
Production déléguée
Fanny Richez
Collaboration
Rémi Baille
Collaboration
Hugo Boursier
Collaboration
Thomas Dutter
Réalisation