Une route bloquée, suite à l'incendie de l'usine Lubrizol, un site pourtant classé Seveso  (Le Petit-Quevilly, le 26/09/2019) ©AFP - PHILIPPE LOPEZ
Une route bloquée, suite à l'incendie de l'usine Lubrizol, un site pourtant classé Seveso (Le Petit-Quevilly, le 26/09/2019) ©AFP - PHILIPPE LOPEZ
Une route bloquée, suite à l'incendie de l'usine Lubrizol, un site pourtant classé Seveso (Le Petit-Quevilly, le 26/09/2019) ©AFP - PHILIPPE LOPEZ
Publicité
Résumé

Cinq jours après l'incendie de l'usine Lubrizol, associations et habitants réclament toujours la "vérité" . Le gouvernement s'en remet aux analyses mais peine à rassurer et à convaincre. Comment garantir la transparence promise ? La parole officielle est-elle forcément suspecte en pareil cas ?

avec :

Lucile Schmid (Essayiste, femme politique), Alain Dorison (Président du conseil d'administration de l'Ineris, ingénieur général des Mines, co-auteur du rapport commandé à la suite de l'incident survenu en janvier 2013 à l'usine chimique LUBRIZOL à Rouen.), Annie Thébaud-Mony (Sociologue de la santé, directrice de recherches honoraire à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), présidente de l'association Henri Pézerat (santé, travail, environnement.)), Thomas Le Roux (Historien de l'environnement, chargé de recherches au CNRS et directeur du Centre de recherches historiques, spécialiste des risques et des pollutions industriels).

En savoir plus

À l’ordre du jour ce soir : Rouen, comment garantir la transparence totale ?

Les débats qui ont couru tout l’été autour de la nocivité du plomb des toits de Notre-Dame n’étaient pas encore oubliés que l’incendie de l’usine Lubrizol à Rouen a ranimé les suspicions vis-à-vis des discours rassurants des autorités.

Publicité

Alors que cinq ministres et le premier ministre se sont rendus sur place pour rassurer les Rouennais sur la situation sanitaire de la ville, ces derniers envisagent un écart entre leur perception de la pollution et les déclarations officielles.

Comment faire la « transparence totale et absolue », telle qu’elle a été promise par Édouard Philippe, sur une information nécessairement technique et complexe sans ajouter à la confusion de l’après- catastrophe ? C’est la question que nous allons poser à nos quatre invités.

Références

L'équipe

Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Hugo Boursier
Collaboration
Thomas Dutter
Réalisation
Rémi Baille
Collaboration
Fanny Richez
Collaboration
Chloë Cambreling
Production déléguée