Le Premier ministre, Édouard Philippe, discute avec le chef du service de virologie de l'hôpital de Bordeaux, le 2 mars 2020
Le Premier ministre, Édouard Philippe, discute avec le chef du service de virologie de l'hôpital de Bordeaux, le 2 mars 2020
Le Premier ministre, Édouard Philippe, discute avec le chef du service de virologie de l'hôpital de Bordeaux, le 2 mars 2020  ©AFP - Mehdi Fedouach
Le Premier ministre, Édouard Philippe, discute avec le chef du service de virologie de l'hôpital de Bordeaux, le 2 mars 2020 ©AFP - Mehdi Fedouach
Le Premier ministre, Édouard Philippe, discute avec le chef du service de virologie de l'hôpital de Bordeaux, le 2 mars 2020 ©AFP - Mehdi Fedouach
Publicité
Résumé

Avec la crise sanitaire, les scientifiques ont un pouvoir et une visibilité qu'ils n'avaient pas auparavant. Les politiques, eux, agissent selon une toute autre temporalité. Mais alors, entre les deux, qui décide ?

avec :

Christine Noiville (Docteure en droit, directrice de recherches au CNRS, directrice de l’Institut des Sciences juridique et philosophique de la Sorbonne), Philippe Kourilsky (professeur honoraire au Collège de France, membre de l’Académie des sciences et directeur général honoraire de l’Institut Pasteur), Roselyne Bachelot (chroniqueuse).

En savoir plus

Depuis le début du confinement, l'équipe du Temps du débat a rassemblé sur le site de France Culture plus d’une vingtaine de textes d’écrivains, d’artistes ou d’intellectuels du monde entier qui nous ont donné leur regard sur la crise en cours. Nous vous invitons à lire la contribution de l'anthropologue italien, Roberto Beneduce : "Le seul vaccin efficace, c’est de conserver la mémoire de ce qui vient de se passer" ; ainsi que celle du philosophe sénégalais Souleymane Bachir Diagne : "En temps de crise, les croyants se tournent vers leur religion pour l'interroger". Toutes les chroniques de la série Coronavirus, une conversation mondiale sont disponibles ici

Dans le respect des mesures de confinement en vigueur, cette émission a dû être enregistrée à distance et la veille de sa diffusion.

Publicité

La crise sanitaire a brusquement remis sur le devant de la scène des scientifiques habituellement discrets, devenus la boussole d’une pandémie difficilement contrôlable.

Depuis un mois et demi, le gouvernement a constamment, ou presque, dit agir sous les conseils des scientifiques qu’il avait nommés pour l’épauler dans la tempête.

Mais le milieu scientifique est tout sauf uni, pratique le doute comme une vertu, fonctionne à un rythme beaucoup plus lent que les médias, l’opinion publique et la politique.

Comment faire avancer cet attelage de la science et de la politique, sous le regard des citoyens, en temps de crise ?

Références

L'équipe

Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Assia Khalid
Réalisation
Hugo Boursier
Collaboration
Thomas Dutter
Réalisation
Rémi Baille
Collaboration
Fanny Richez
Collaboration
Chloë Cambreling
Production déléguée