Une cérémonie à l'Université de Wuhan en septembre 2020. ©AFP - STR
Une cérémonie à l'Université de Wuhan en septembre 2020. ©AFP - STR
Une cérémonie à l'Université de Wuhan en septembre 2020. ©AFP - STR
Publicité
Résumé

Le 8 septembre, Xi Jinping a déclaré "l’épreuve dépassée grâce à la direction du Parti communiste chinois". "Berceau du virus" il y a un an, la Chine s'en sort désormais mieux que l'Europe et l'es Etats-Unis. La crise va-t-elle finalement lui permettre d'affirmer son statut de puissance ?

avec :

Chunyan Li (Consultante indépendante sur les relations franco-chinoises, présidente de FEIDA Consulting), Nadège Rolland (chercheuse sur les questions politiques et de sécurité en Asie-Pacifique au National Bureau of Asian Research (NBR)), Antoine Bondaz (chercheur à la Fondation pour la Recherche Stratégique, enseignant à Sciences-Po).

En savoir plus

Tandis que le gouvernement britannique affiche sa satisfaction d’être le premier des états occidentaux à lancer demain la vaccination contre le coronavirus, la Chine a déjà débuté cette même campagne de masse depuis plusieurs semaines.

Car le pays qui a vu naître, même s’il le conteste, cette nouvelle pandémie veut montrer au monde qu’il est parvenu à la maîtriser bien avant tout le monde et à avoir dès prévisions de croissance positive en cette fin d’année terrible.

Publicité

Une bataille de récit, comme l’a dit avant l’été la Commission Européenne par la bouche de Josep Borrell, mais aussi une stratégie politique destinée à montrer la puissance de l’organisation centralisée de Pekin, mise à mal dans les premiers mois par ce nouveau virus.

Références

L'équipe

Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Hugo Boursier
Collaboration
Félix Levacher
Réalisation
Rémi Baille
Collaboration
Fanny Richez
Collaboration
Chloë Cambreling
Chloë Cambreling
Chloë Cambreling
Production déléguée