Des Gazaouis du camp de Rafah manifestent autour d'une miniature de la mosquée Al Aqsa, lieu saint au coeur des tensions, lors d'une manifestation en soutien aux Palestiniens de Jérusalem
Des Gazaouis du camp de Rafah manifestent autour d'une miniature de la mosquée Al Aqsa, lieu saint au coeur des tensions, lors d'une manifestation en soutien aux Palestiniens de Jérusalem
Des Gazaouis du camp de Rafah manifestent autour d'une miniature de la mosquée Al Aqsa, lieu saint au coeur des tensions, lors d'une manifestation en soutien aux Palestiniens de Jérusalem ©AFP - SAID KHATIB
Des Gazaouis du camp de Rafah manifestent autour d'une miniature de la mosquée Al Aqsa, lieu saint au coeur des tensions, lors d'une manifestation en soutien aux Palestiniens de Jérusalem ©AFP - SAID KHATIB
Des Gazaouis du camp de Rafah manifestent autour d'une miniature de la mosquée Al Aqsa, lieu saint au coeur des tensions, lors d'une manifestation en soutien aux Palestiniens de Jérusalem ©AFP - SAID KHATIB
Publicité
Résumé

L'escalade des violences, déclenchée par l'expulsion du quartier Sheikh Jarrah, a replacé le conflit israélo-palestinien au coeur de l'attention internationale. Les modes de contestation et les revendications des Palestiniens ont-ils évolué avec la nouvelle génération ?

avec :

Elsa Faucillon (Députée PCF des Hauts-de-Seine), Antoine Basbous (Politologue et spécialiste du monde arabe, de l'islam et du terrorisme islamiste. Fondateur de l'Observatoire des Pays arabes), Stéphanie Latte Abdallah (Historienne, politologue, chercheuse au CERI (Sciences-Po) et CNRS).

En savoir plus

Vit-on un renouveau de la cause palestinienne ? Voilà une question peut apparaître paradoxale : tous les commentateurs insistent en effet depuis dix jours sur la progressive disparition de la défense des Palestiniens dans les débats diplomatiques.

D’autres causes auraient pris le devant de la scène, rejetant dans l’ombre cette question qui selon eux n’intéresse plus les chancelleries ni les opinions publiques occidentales.

Publicité

Pourtant, la donne interne - les rapports de force entre Fatah et Hamas - et externe - les accords passés entre Israël et les pays du Golfe, mais aussi les changements de mode d’action, rendent les solutions au conflit pensées il y a vingt difficiles à mettre en œuvre aujourd’hui. Et nécessitent surtout de s’arrêter sur les leçons tirées ou non des échecs des stratégies précédentes.

Références

L'équipe

Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Hugo Boursier
Collaboration
Rémi Baille
Collaboration
Bruno Baradat
Production déléguée
Fanny Richez
Collaboration
Adèle Rosier
Collaboration