Champ de blé aux corbeaux (1890)
Champ de blé aux corbeaux (1890)
Champ de blé aux corbeaux (1890) - Vincent Van Gogh
Champ de blé aux corbeaux (1890) - Vincent Van Gogh
Champ de blé aux corbeaux (1890) - Vincent Van Gogh
Publicité
Résumé

Qu'il rode autour des cimetières, pille les champs ou se fasse dénonciateur anonyme, c'est presque toujours sous les traits d'un oiseau de malheur que le corbeau est évoqué. A juste titre ?

En savoir plus

Charognard, voleur, glouton, orgueilleux, hypocrite, il est paré de toutes les tares, associé à toutes les inquiétudes. Est-ce en raison de la couleur de ses plumes, noires comme le jais ? Qu'il rode autour des cimetières, pille les champs ou se fasse dénonciateur anonyme, c'est en tout cas presque toujours sous les traits d'un oiseau de malheur qu'il est évoqué. A juste titre ? Aujourd'hui, Michel Pastoureau nous raconte : le corbeau.

Références musicales

  • Léo Ferré, Les corbeaux  (poème d’Arthur Rimbaud)

-Julos Beaucarne, Les deux corbeaux

Publicité
Références

L'équipe

Mathilde Wagman
Production
Anne Perez
Réalisation