Antoine Blondin et le cyclisme, le sportif roumain Vasile Dimitru

L'escrimeur français Christian d'Oriola donne des conseils à des escrimeurs japonais avant l'ouverture des Jeux Universitaires internationaux au Stade Charléty le 30 août 1957 à Paris.
L'escrimeur français Christian d'Oriola donne des conseils à des escrimeurs japonais avant l'ouverture des Jeux Universitaires internationaux au Stade Charléty le 30 août 1957 à Paris. ©Radio France - KEYSTONE-FRANCE/Gamma-Rapho
L'escrimeur français Christian d'Oriola donne des conseils à des escrimeurs japonais avant l'ouverture des Jeux Universitaires internationaux au Stade Charléty le 30 août 1957 à Paris. ©Radio France - KEYSTONE-FRANCE/Gamma-Rapho
L'escrimeur français Christian d'Oriola donne des conseils à des escrimeurs japonais avant l'ouverture des Jeux Universitaires internationaux au Stade Charléty le 30 août 1957 à Paris. ©Radio France - KEYSTONE-FRANCE/Gamma-Rapho
Publicité

Dans cette troisième émission consacrée aux sports, nous discutons cyclisme avec Antoine Blondin avant d'écouter le sportif roumain Vasile Dimitru, en pleine Guerre froide. Enfin, c'est au stade Charléty que nous nous rendons à l'occasion des Jeux universitaires de 1957.

Avec

Cette semaine, le sport. Mieux, LES sports ! 

Les fous de sport préfèrent peut-être raconter des étapes passées du Tour de France, des matchs de boxe marquants, des tournois de tennis historiques, plutôt que d'y assister en direct, pour en parler sans fin entre amateurs et passionnés. Et puis, il y a parler du sport et écrire sur le sport. A la fin des années 1960, début des années 1970, sur France Culture, une émission régulière, "Le sport et l'homme", présentée par Jean Durry et Maurice Sarfati, donnait la parole à ces fans : des journalistes, des écrivains, des sportifs. Pour parler de cyclisme, qui auriez-vous invité ? Antoine Blondin, bien sûr. Le voici en compagnie de Pierre Chany, le 16 juillet 1969. 

Publicité

Remontons encore dans le temps. En 1950, en pleine Guerre froide, une émission consacrée au sport peut offrir aux auditeurs de la Chaîne Nationale une leçon de géopolitique. Un athlète roumain fort bien noté dans son pays, avait pu être désigné pour participer au cross de l'humanité à Paris. Voici Vasile Dimitru en 1950, dans "Pleins feux sur les spectacles du monde" .

Quelques années plus tard, le climat semblait s'améliorer, sportivement parlant, et donc sans doute géo-politiquement parlant, en ce qui concernait au moins les Jeux universitaires accueillis en 1957 au stade Charléty à Paris, ainsi qu'en témoigne ce reportage intitulé "Les jeux de Paris" et signé Léon Zitrone.  

L'équipe