Publicité
En savoir plus

Chaque jour, un auteur lit les premières pages de son dernier livre.

"Parfois, un marché secret se conclut entre l'auteur et le lecteur dès le premier paragraphe, à l'insu des personnages qui ignorent que l'auteur et son lecteur échangent un clin d'oeil amusé derrière leur dos".

Publicité

Amos Oz, L'Histoire commence (édtions Calmann-Levy)**

Monologues de la boue
Monologues de la boue

"Tu songes au ciel et aux labours gras devenus plomb noir sous un vent auquel rien ne vient dresser obstacles. Du coin de grange surplombant la cour intérieure d'une ferme où tu t'installes, tu entrevois le dos d'un vieux garçon voûté, en blouse bleue, qui pénéètre dans une ail de ferme abandonnée aux poules, empestant le guano. Tu as frappé contre un carreau pour prévenir la mère, en tablier à carreaux, que tu dormirais là."

Colette Mazabrard, Monologues de la boue (Verdier)

Colette Mazabrard
Colette Mazabrard
© Radio France

Colette Mazabrard est née en 1964, elle enseigne les lettres dans un lycée toulousain.

Elle publie des textes, des dessins et des photographies sur le blog Les vies de Brez .