Publicité
En savoir plus

Chaque jour, un auteur lit les premières pages de son dernier livre.

"Parfois, un marché secret se conclut entre l'auteur et le lecteur dès le premier paragraphe, à l'insu des personnages qui ignorent que l'auteur et son lecteur échangent un clin d'oeil amusé derrière leur dos".

Publicité

Amos Oz, L'Histoire commence (éditions Calmann-Levy)**

L'ombre animale
L'ombre animale

*"je * suis le rare cadavre ici qui n'a pas été tué par un coup de magie, un coup de machette dans la nuque ou une expéditions vaudou, il n'y aura pas d'enquête, de prestidigitation policière, de supense à couper le souffle comme dans les films et les romans - et je te dis tout de suite, ce n'est pas une histoire -, je suis morte de ma belle mort, c'était l'heure de m'en aller, c'est tout ; et maintenant je ne suis plus de ton monde où l'on monopolise tout - les chances, la parole, l'amour, le pouvoir - et que j'ai enfin droit à la parole, à un peu d'existence, je vais parler, parler sans arrêt ..."

Makenzy Orcel, L'ombre animale (Zulma)

Makenzy Orcel
Makenzy Orcel
© Radio France

** Makenzy Orcel ** est né à Port-au-Prince en 1983. Il a déjà publié les Immortelles , un premier roman très remarqué, salué par le Prix Thyde Monnier de la SGDL.

Références

L'équipe

Somany Na
Réalisation
Anne-Vanessa Prévost
Collaboration