France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus

Chaque jour, un auteur lit les premières pages de son dernier livre.

"Parfois, un marché secret se conclut entre l'auteur et le lecteur dès le premier paragraphe, à l'insu des personnages qui ignorent que l'auteur et son lecteur échangent un clin d'oeil amusé derrière leur dos".

Publicité

Amos Oz, L'Histoire commence (édtions Calmann-Levy)**

"J'ai trois ans. Un homme qui paraît immense entre dans la minuscule cuisine de l'appartement rue du Souci à Poitiers, me prend dans ses bras, je ne l'ai jamais vu. Ma mère me demande de l'appeler papa. C'est mon père." Michèle Lesbre,* Chemins* (Sabine Wespieser)

Michèle Lesbre
Michèle Lesbre
© Radio France

Michèle Lesbre est née en 1939 et vit à Paris. Après avoir fait du théâtre dans des troupes régionales et enseigné dans les écoles, elle se consacre à l’écriture. Elle débute sa carrière littéraire avec La Belle Inutile (Le Rocher, 1991) et Un homme assis (Manya, 1993), avant de publier deux romans policiers : Une simple chute (Actes Sud, « Babel noir », 1997) et Que la nuit demeure (Actes Sud, « Babel noir», 1999).* Écoute la pluie * (2013), son quinzième livre, a paru après Un lac immense et blanc (2011), Sur le sable (2009), Le Canapé rouge , La Petite Trotteuse (prix des libraires Initiales automne 2005, prix Printemps du roman 2006, prix de la ville de Saint-Louis 2006), Un certain Felloni (2004) et Boléro (2003), tous publiés chez Sabine Wespieser éditeur. 
 Elle écrit, en 2010, avec Sylvie Granotier, Mais d’où venez-vous ? (Seuil), un recueil de témoignages de prisonniers sans papiers.

Chemins
Chemins