Publicité
En savoir plus

L’homme inutile, celui que le monde contemporain a créé, ici le chômeur, le travailleur précaire, peu qualifié, le déplacé, ailleurs le paysan sans terre, l’habitant des bidonvilles, tous exclus du bon partage des biens et des revenus, tous « économiquement inutiles » aux autres.
L’inutilité dont parle Pierre-Noël Giraud n’a rien de marginal, elle concerne des centaines de millions de personnes dans le monde, privés des moyens d’améliorer leur sort. Comment leur redonner une place dans des sociétés obsédées par la croissance? En poursuivant d’autres buts, comme la réduction des inégalités et la mobilité sociale. Cela passe sans doute par d’autres politiques économiques.

Aujourd'hui, troisième séquence des Carnets de l'économie avec Pierre-Noël Giraud , professeur d’économie Mines-Paris Tech et Paris Dauphine, qui fait paraître : « L’homme inutile. Du bon usage de l’économie » aux éditions Odile Jacob.

Publicité
Références

L'équipe

Dominique Rousset
Dominique Rousset
Viviane Noël
Réalisation
Daphné Abgrall
Collaboration