Lisa Vereertbrugghen, solo "Softcore – a hardcore encounter", Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis
Lisa Vereertbrugghen, solo "Softcore – a hardcore encounter", Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis
Lisa Vereertbrugghen, solo "Softcore – a hardcore encounter", Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis  - Pierre Tournay
Lisa Vereertbrugghen, solo "Softcore – a hardcore encounter", Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis - Pierre Tournay
Lisa Vereertbrugghen, solo "Softcore – a hardcore encounter", Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis - Pierre Tournay
Publicité
Résumé

La jeune artiste Lisa Vereertbrugghen se voue depuis cinq ans à une exploration poétique et savante du gabber. Elle repousse les limites paradoxales de cette danse extrême car parmi les sons de la techno, il n'y a pas plus hardcore que le gabber, qui se déchaîne à 200 bpm (battements par minute).

avec :

Lisa Vereertbrugghen (chorégraphe et danseuse).

En savoir plus

Flamande de Louvain, Lisa Vereertbrugghen présente dans le cadre des Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis un solo « Softcore – a hardcore encounter » Première en France. La jeune artiste belge se voue depuis cinq ans à une exploration poétique et savante du gabber. Elle voulait toucher à l'idée d'un folk contemporain. Elle repousse les limites paradoxales de cette danse extrême car parmi les sons de la techno, il n'y a pas plus hardcore que le gabber, qui se déchaîne à 200 bpm (battements par minute).

Solo (45 minutes) à voir les mercredi 22 et jeudi 23 mai à 20h00, La Dynamo Banlieues Bleues à Pantin.

Publicité

Softcore – a hardcore encounter

Conception, chorégraphie et interprétation : Lisa Vereertbrugghen
Son : Michael Langeder
Lumières : Vera Martins

Conseil artistique : Madison Bycroft, Sabine Cmelniski, Nestor Garcia Diaz

Coproductions : Centrale Fies dans le cadre du programme LIVE WORKS Performance Act Award (Italie), STUK, Kunstencentrum BUDA (Belgique), BIT Teatergarasjen (Norvège)
Soutiens : CAMPO (Belgique), Tanzfabrik (Allemagne), Workspace Brussels (Belgique), SZENE Salzburg (Autriche)
Avec le soutien de Vlaamse Overheid, apap – Performing Europe 2020, et soutenu par le programme Europe créative de l’Union Européenne.

Avec le soutien des Autorités flamandes.