"Praxinoscope" de la série « Voir c’est croire »
"Praxinoscope" de la série « Voir c’est croire » - Delphine Balley
"Praxinoscope" de la série « Voir c’est croire » - Delphine Balley
"Praxinoscope" de la série « Voir c’est croire » - Delphine Balley
Publicité

Au sujet de son travail, récompensé par le Prix de la "Photo Camera Clara" dont elle était la lauréate en 2019.

Avec
  • Delphine Balley Photographe, plasticienne

Rediffusion du 17 février 2020

Delphine Balley met en scène, dans sa nouvelle série, les croyances religieuses ou sectaires et plus précisément la façon dont l’image aide la croyance à se bâtir. Il s'agit d'une réflexion autour de la fabrication des images, de leurs systèmes d’apparition, à travers les différents dispositifs optiques et d’enregistrement. 

Publicité

Le point de départ est une photographie conservée depuis longtemps dans son ordinateur, retrouvée il y a quelques mois : La salle du temple de l’organisation de L’Ordre du Temple solaire. Pour elle, cette image « fait résistance ». Delphine Balley comprend que ce lieu totalement artificiel, est organisé, mis en scène « pour faire croire » : croire à l’invisible.

"Rampe d'accès" de la série « Voir c’est croire »
"Rampe d'accès" de la série « Voir c’est croire »
- Delphine Balley

Archives

  • Exposition du 9 janvier au 22 février 2020, à la Galerie Folia (13 rue de l’Abbaye, Paris 6ème). Depuis 2012, le Prix Camara Clara, réservé aux artistes qui travaillent à la chambre, récompense chaque année un travail d’auteur inédit.
  • Delphine Balley et Karim Kal, Les enfants de Saturne, Sophie de Baecque (7 rue Antoine de Saint Exupéry, Lyon 2ème) du 10 au 12 avril. 
  • MEMENTO#5, Espace départemental d’art contemporain, 14 rue Edgar Quinet à Auch (Gers). Exposition collective, avec Delphine Balley, du 21 mai au 04 octobre 2020.

Liens

"Psychôme" de la série "Voir c'est croire"
"Psychôme" de la série "Voir c'est croire"
- Delphine Balley

Prise de son Jean-Michel Berno

L'équipe