En Seine-Saint-Denis, les J0 2024 rebattent les cartes : tout comprendre en une carte

.
. - Service infographie du Journal Le Monde, Mathilde Costil et Xemartin Laborde
. - Service infographie du Journal Le Monde, Mathilde Costil et Xemartin Laborde
. - Service infographie du Journal Le Monde, Mathilde Costil et Xemartin Laborde
Publicité

Village des athlètes, centre des médias, infrastructures... il faudra quelques années pour évaluer les retombées des Jeux olympiques sur le département.

Delphine Papin, cartographe au Monde nous éclaire sur une carte publiée par Le Monde. Une carte "centrée sur le département de la Seine-Saint-Denis. Un département parmi les plus pauvres et les plus jeunes de France."

Un territoire appelé à connaître des changements avec les JO 2024. "80 % du finan­cement public de la Solideo, la Société de li­vraison des ouvrages olympiques, donc des Jeux, sont dirigés vers la Seine­-Saint­-Denis. C’est dans le 93 que deux nouveaux quartiers vont voir le jour : le villages olympique des athlètes qui est à cheval sur les communes de Saint-Denis, Saint-Ouen et l’Ile Saint-Denis, et le village des média qui en bordure du parc de la Courneuve."

Publicité

Certes, les JO ne transformeront pas le 93. "Ce n’est pas le Plan Marshall qu’on attend pour la Seine-Saint-Denis, mais l’évènement va permettre de venir relancer des projets longtemps enfouis dans les cartons faute de financement." Delphine Papin offre un exemple : "Les JO vont permettre l’arrivée de nouveaux équipements comme le centre aquatique. Ca peut sembler un détail mais par pour le 93 car c’est important. Le département le moins bien doté en piscine en France, c’est le département aussi celui qui enregistre la part d’enfants qui arrivent au collège sans savoir nager la plus importante - et pour quelle raison, faute de structures !"

Vous pouvez retrouver ici l'article paru dans Le Monde.

L'équipe