Le grand saccage des années Bolsonaro. Service cartographie du journal Le Monde
Le grand saccage des années Bolsonaro. Service cartographie du journal Le Monde
Le grand saccage des années Bolsonaro. Service cartographie du journal Le Monde
Le grand saccage des années Bolsonaro. Service cartographie du journal Le Monde
Publicité

L’héritage du leader d’extrême droite en matière d’environnement est unanimement jugé catastrophique.

Chaque jour, 1,5 million d’arbres sont abattus dans le "poumon de la planète", soit près de 4000 terrains de football. Du jamais­ vu en deux décennies.

L’Amazonie émet désormais davantage de CO2 qu’elle n’en absorbe...
L’Amazonie émet désormais davantage de CO2 qu’elle n’en absorbe...
- Service cartographie du Journal Le Monde

Le choix a été fait de cartographier l’état de la déforestation de l’Amazonie durant le mandat de Jair Bolsonaro. Au pouvoir depuis le 1er janvier 2019, le président brésilien est un climatosceptique assumé, et est entièrement favorable à l’agronégoce et à l’exploration minière de l’Amazonie.

Publicité

La carte montre la surface déforestée pendant les trois années précédentes, ce qui représente à peu près la surface de la Belgique.

3 min

Les régions les plus atteintes se trouvent le long des routes, qui traversent désormais de part en part la forêt. Le grand État du Pará est ici en première ligne, et représente à lui seul près de la moitié du déboisement. On identifie les nouveaux "fronts", où la déforestation est également à l’œuvre, notamment sur la route transamazonienne. Et enfin, la dernière zone impactée, ce sont les forêts primaires qui sont le refuge des dernières tribus indiennes isolées du pays.

La responsabilité du président Bolsonaro

Arrivé au pouvoir en 2019 avec le soutien du lobby agroalimentaire, le président du Brésil s’est illustré en démantelant les institutions chargées de la protection de l’environnement ou en affaiblissant leurs budgets. Il a par ailleurs toujours encouragé la déforestation en défendant l’exploitation de la forêt. Entre 2019 et 2020, la déforestation a augmenté de 50 %. Depuis que Bolsonaro est au pouvoir, la surface déforestée est plus vaste que l’étendue de la Belgique.