Conférence nocturne, Edward Hopper
Conférence nocturne, Edward Hopper
Conférence nocturne, Edward Hopper ©Getty - Francis G. Mayer
Conférence nocturne, Edward Hopper ©Getty - Francis G. Mayer
Conférence nocturne, Edward Hopper ©Getty - Francis G. Mayer
Publicité
Résumé

Lorsque nous bavardons, qui parle ? Est-ce vraiment nous ? Non, dit Heidegger : c'est un "on" indéterminé qui parle en nous.

avec :

Françoise Dastur (professeur honoraire de philosophie et présidente honoraire de l’Ecole Française de Daseinsanalyse dont elle fut l’un des membres fondateurs.).

En savoir plus

Mais alors, pourquoi bavardons-nous ? Parce que nous sommes dispersés et divertis par nature, et il nous faut combler ce vide.

Découvrez Heidegger nous ouvrir les portes de l'existence quotidienne, grâce à l'extraordinaire Françoise Dastur.

Publicité

Lectures

Heidegger, Être et Temps, 1927, trad. François Vezin, Gallimard, 1986

« Le monde ambiant immédiat intègre chaque fois déjà en lui le "monde ambiant" du domaine public qui est utilisable et qui préoccupe collectivement. Dans l’usage des moyens publics de transport en commun et dans le recours à des organes d’information (journal), chaque autre équivaut l’autre. Cet être-en-compagnie fond complètement le Dasein qui m’est propre dans le genre d’être des "autres" à tel point que les autres s’effacent à force d’être indifférenciés et anodins. C’est ainsi, sans attirer l’attention, que le on étend imperceptiblement la dictature qui porte sa marque. Nous nous réjouissons et nous nous amusons comme on se réjouit ; nous lisons, voyons et jugeons en matière de littérature et d’art comme on voit et juge ; mais nous nous retirons aussi de la "grande masse" comme on s’en retire ; nous trouvons "révoltant" ce que l’on trouve révoltant. Le on qui n’est rien de déterminé et que tous sont, encore que pas à titre de somme, prescrit le genre d’être à la quotidienneté. »

Extraits/archives

Catherine et Liliane, sur Emmanuel Valls se faisant entarté canal +

Roger Kempf sur Heidegger, source Nuits magnétiques, France culture, 05/01/1998

Extraits musicaux

The Beatles, A Day in the life, 1967

Philip Glass, Quatuor à cordes n°5

Philip Glass, Video dream

Philip Glass, The Chase

Françoise Dastur
Françoise Dastur
- Marie Aubert
Références

L'équipe

Adèle Van Reeth
Adèle Van Reeth
Adèle Van Reeth
Production
Antoine Ravon
Collaboration
Géraldine Mosna-Savoye
Production déléguée
Nicolas Berger
Réalisation
Livia Garrigue
Collaboration
Olivier Bétard
Réalisation
Marianne Chassort
Collaboration