Publicité
En savoir plus

Par Adèle Van Reeth

Réalisation : Mydia Portis-Guérin

Publicité

Lectures : Marianne Basler

le nouvel observateur
le nouvel observateur
© Radio France

Au programme aujourd’hui, une question : comment habiter le monde au 21ème siècle ?

Et c’est de la lecture de deux ouvrages sortis cette année qu’a émergée cette question aux enjeux philosophiques passionnants. Car que signifie habiter le monde ?

Habiter serait non pas un état de fait, mais un verbe, une manière de faire de la place pour exister, où que ce soit, pour quelque durée que ce soit. Mais alors que reste-t-il du monde si celui-ci n’existe qu’à l’image de l’individu qui peut partout être chez lui ?

A l’inverse, peut-on aller jusqu’à dire que le monde n’advient que dès lors que l’homme ne se contente plus d’habiter, mais tente de cohabiter, ce qui ne pose plus tant la question de l’être au monde que celle, décisive, de savoir que faire du monde ?

Pour nous en parler aujourd’hui, nous avons le plaisir de recevoir le philosophe Jean-Marc Besse et le géographe Michel Lussault.

Adèle van Reeth, Michel Lussault et Jean-Marc Besse
Adèle van Reeth, Michel Lussault et Jean-Marc Besse
© Radio France - MC

Et la chronique d'Eric Aeschimann, à propos du Parlement des invisibles de Pierre Rosanvallon .

Références

L'équipe

Adèle Van Reeth
Adèle Van Reeth
Adèle Van Reeth
Production
Géraldine Mosna-Savoye
Production déléguée
Jean Danielou
Collaboration
Marianne Chassort
Collaboration
Olivier Guérin
Réalisation
Mathilde Wagman
Collaboration