Publicité
En savoir plus

Par Adèle Van Reeth

Réalisation : Bertrand Chaumeton

Publicité

Lectures : Georges Claisse

Pourquoi avons-nous tant de mal à admettre que la vie puisse être traversée de souffrance ? Cette souffrance, nous ne savons pas comment y penser, où la ranger, quelle place lui attribuer, quelque part entre l’acquiescement nietzschéen qui dit oui à la vie avec les blessures, avec la douleur, dans sa dimension tragique mais créatrice, et le refus radical de toute modification de notre état, en une forme d’ataraxie qui ferait pâlir de jalousie les stoïciens les plus acharnés. Entre ces deux pôles il existe un lieu qui fait le lien, une manière de penser la maladie non comme concept, mais comme expérience, et qui permet de substituer une éthique de la vulnérabilité à une exigence de normalité. Ce lieu c’est celui où se trouvent nos deux invitées aujourd’hui, deux philosophes que nous avons le grand plaisir d’accueillir dans ces chemins du vendredi pour réfléchir ensemble à ces choix de vie que nous devons affronter parfois dans la douleur et toujours face à la souffrance.

Claire Marin
Claire Marin
© Radio France - MC
Corine Pelluchon
Corine Pelluchon
© Radio France - MC

Extraits:

**- Antonin Artaud, ** Les malades et les médecins ( Archive INA,1946)

  • Amour film de** Michael ** Haneke ( 2012)

Lecture:

**- Paul Ricœur, ** Vivant jusqu’à la mort , (Seuil, 2007)

Johnny s'en va-t-en guerre
Johnny s'en va-t-en guerre
DVD Amour
DVD Amour
Références

L'équipe

Adèle Van Reeth
Adèle Van Reeth
Adèle Van Reeth
Production
Géraldine Mosna-Savoye
Production déléguée
Jean Danielou
Collaboration
Marianne Chassort
Collaboration
Olivier Guérin
Réalisation
Mathilde Wagman
Collaboration