Comment survivre à l’hiver ©Getty - Elin Artois
Comment survivre à l’hiver ©Getty - Elin Artois
Comment survivre à l’hiver ©Getty - Elin Artois
Publicité
Résumé

Dans "Un roi sans divertissement", que Jean Giono écrit en 1946, il neige... Au coeur de l'hiver, rien n'est plus habitable, c'est l'anesthésie des sensations, l'ennui. S'inspirant de la pensée de Pascal, l'hiver est-il pour Giono le symbole de la condition humaine sans divertissement ?

avec :

Sylvie Vignes (Professeur de littérature française à l'université de Toulouse-Jean Jaurès).

En savoir plus

L'invitée du jour :

Sylvie Vignes, professeur de littérature à l'université Toulouse Jean Jaurès

Le vide de l'hiver

Le titre du roman est emprunté aux "Pensées" de Pascal, et il apparaît simplement dans la dernière phrase du roman : "Un roi sans divertissement est un homme plein de misère". C'est le sujet, l'ennui, le vide existentiel qui est représenté par l'hiver. Giono est né à Manosque, est mort à Manosque, il était plutôt un voyageur immobile. À 31 ans, il a découvert la région du Trièves, et de vrais hivers, un paysage reconfiguré par la blancheur et le silence aussi.                    
Sylvie Vignes

Publicité

Textes lus par Bernard Gabay :

  • Jean Giono, Un roi sans divertissement, 1947, éditions Folio Gallimard, pages 13-16 (avec une musique de Maurice Jarre, Un roi sans divertissement : Suite, de l'album : Le cinéma de Maurice Jarre)
  • Jean Giono, Un roi sans divertissement, 1947, éditions Folio Gallimard, pages 22-25
  • Jean Giono, Vie de Mademoiselle Amandine, 1934, dans Rondeur des jours. L’Eau vive, I, éditions Gallimard, pages 73-74

Sons diffusés :

  • Extrait du film Un roi sans divertissement, de François Leterrier et Jean Giono, 1963
  • Archive de Jean Giono sur la mort pour conjurer l'ennui, 5 mars 1942, RTF
  • Adèle van Reeth lit un extrait des Pensées de Pascal (avec une musique de Max Richter, Found song for p., album : 24 Postcards in Full Colour)
  • Archive de Jean Giono sur la pluie et le soleil, 1er janvier 1950, RTF
  • Chanson de fin : Jacques Higelin, L’hiver au lit à Liverpool
2h 24
Références

L'équipe

Adèle Van Reeth, directrice de France Inter
Adèle Van Reeth, directrice de France Inter
Adèle Van Reeth
Production
Jules Barbier
Collaboration
Carla Michel
Collaboration
Nicolas Berger
Réalisation
Manon de La Selle
Collaboration
Laurence Malonda
Réalisation
Géraldine Mosna-Savoye
Géraldine Mosna-Savoye
Géraldine Mosna-Savoye
Production déléguée
Anaïs Ysebaert
Collaboration