France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus

Par Adèle Van Reeth

Réalisation: Assia Khalid

Publicité

Lectures: Georges Claisse

Après Plotin, la liberté, Racine et David Lynch, cette nouvelle semaine de Nouveaux chemins sera dédié à l’esprit de conquête. De l’invasion belliqueuse aux stratagèmes du séducteur, du droit d’ingérence à l’invasion de soi par autrui, la conquête est l’art de déplacer des frontières.

La conquête est l’inverse de la résignation : elle est mouvement vers un ailleurs, désir d’élargissement de son propre territoire – géographique ou sentimental –, souvent aux dépens des autres, toujours pour accroitre sa propre puissance. Lorsqu’il est occasionnel, par exemple pour conquérir un droit, le conquérant d’un jour est tout entier à son but, il n’emprunte les habits de la conquête que temporairement, le temps d’obtenir gain de cause. Mais le conquérant, par définition, n’est jamais rassasié, il veut plus par principe. Or que devient la conquête lorsqu’elle n’a plus de but, lorsqu’elle n’est plus mouvement vers, mais mécanisme répétitif qui tourne à vide et ne retient de son dynamisme que l’aspect destructeur d’un étalement de soi, pays ou individu ?

Opportuniste ou viscéral, le conquérant doit savoir de quoi il parle, sous peine de transformer l’épanouissement en rabougrissement, et se perdre dans le simple maintien d’un rapport de force violent et stérile. Reste à savoir si le conquérant a les moyens de réfléchir aux termes de ses actions, ou s’il n’est que l’exécutant d’ordres supérieurs ou de pulsions intérieurs qui rendent la conquête de soi la tâche la plus difficile qu’il soit.

C'est avec Benjamin Constant que nous allons commencer cette semaine, auteur d’un texte intitulé De l’esprit de conquête et de l’usurpation dans leurs rapports avec la civilisation européenne , qui paraît en 1814, au moment de la première Restauration, et dans lequel il exprime son opposition à Napoléon le conquérant, en pointant les contradictions et l’anachronisme de l’esprit de conquête à l’heure du libéralisme naissant.

Pour nous en parler nous recevons Lucien Jaume .

Lucien Jaume
Lucien Jaume
© Radio France - MC

Références musicales:

-* Champ de bataille* , extrait de la BO *Napoléon * de Guitry

  • *Symphonie militaire * , dirigée par Louis Martini
  • Immortal technique , The 4th Branch

*- * Alain Bashung , Rognons 1515

*- * Beethoven , Sonate n° 1, en ré majeur , op12

Extraits:

  • Documentaire Le Monde selon Bush de William Karel

Lectures:

-Benjamin Constant, *De l'esprit de conquête *

  • Napoléon , Lettre à Benjamin Constant, avril 1815 (extrait des *Ecrits * de Napoléon, Buchet/Chastel, 1969)
Napoléon de Sacha Guitry
Napoléon de Sacha Guitry
Références

L'équipe

Adèle Van Reeth
Adèle Van Reeth
Adèle Van Reeth
Production
Assia Khalid
Réalisation
Jules Salomone
Collaboration
Marianne Chassort
Collaboration