Publicité
En savoir plus

Par Adèle Van Reeth

Réalisation : Philippe Baudoin

Publicité

Lectures : Jean-Louis Jacopin

Après la morale par provision, les passions de l’âme et l’ordre politique, c'est-à-dire après Denis Moreau, Jean-luc Marion et Pierre Guénancia, c’est le dernier temps aujourd’hui de notre semaine consacrée à Descartes, et c’est avec le commencement de tout que nous allons finir, puisque c’est à partir du doute, arme redoutable qui permet à Descartes de proposer un nouveau départ en philosophie, que le philosophe Thibault Gress propose de renverser les lectures habituelles des textes de Descartes. Et si le doute n’était pas une arme, ni même un outil méthodologique, mais la conséquence nécessaire de la précarité du monde dans laquelle s’inscrit le Je qui doute ? Ce qu’il y a de premier, chez Descartes, ce n’est pas la certitude selon laquelle il faut douter du monde, mais bien l’expérience de l’extrême précarité de ce qui nous entoure.

Thibaut Gress
Thibaut Gress
© Radio France - MC

Références musicales:

  • *Doute * de Marco Prince
  • God's gonna cut you down de Johnny Cash
  • Quatrième dimension d'Alain Turban

Extraits de film:

  • La voie lactée de Luis Bunuel
  • Blaise Pascal de Roberto Rosselini

Lectures:

Descartes , *Méditations métaphysiques *

Références

L'équipe

Philippe Petit
Production
Adèle Van Reeth
Adèle Van Reeth
Adèle Van Reeth
Production
Géraldine Mosna-Savoye
Production déléguée
Jules Salomone
Collaboration
Marianne Chassort
Collaboration