. ©Maxppp - Philippe Turpin/ BENELUXPIX
. ©Maxppp - Philippe Turpin/ BENELUXPIX
. ©Maxppp - Philippe Turpin/ BENELUXPIX
Publicité
Résumé

Tout ce qui est comestible est-il pour autant consommable ? Pourquoi certains ne mangent-ils pas de viande tandis que d'autres s'en tiennent au porc ? Croyances crues et croyances cuites, une réflexion sur le sens de ce que nous mettons dans nos assiettes, avec Florence Burgat.

avec :

Florence Burgat (philosophe, directrice de recherche à l’INRA et co-rédactrice en chef de la Revue Semestrielle de Droit Animalier).

En savoir plus

EXTRAITS :

- Le Rayon vert, film d’Eric Rohmer, 1986

Publicité

- La Grande bouffe, film de Marco Ferreri, 1973

-Archive : Levi-Strauss « Le triangle culinaire » (source : Aujourd’hui la vie, 5 novembre 1982)

LECTURES :

- Plutarque, S’il est loisible de manger chair, 995a-996c, traduction de Ricard,  in Plutarque, Trois traités pour les animaux

- Claude Lévi-Strauss, Le cru et le cuit, Mythologiques, « Sonate des bonnes manières », (Plon), p.135

- Mary Douglas, De la souillure, Essai sur les notions de pollution et de tabou, , (La Découverte Poche), traduit de l’anglais par Anne Guérin, p.53

REFERENCES MUSICALES :

- Lateef, Hunger and Tears

- Sens unik, Le repas

- Les Frères Jacques, Le repas ridicule

Florence Burgat
Florence Burgat
© Radio France - I.DE BRUYN

Et la lecture des Nouveaux chemins par Vincent Schmitt: Plutarque, S’il est loisible de manger chair, 995a-996c, traduction de Ricard, in Plutarque, Trois traités pour les animaux

Références

L'équipe

Antoine Ravon
Collaboration
Nicolas Berger
Réalisation
Marianne Chassort
Collaboration
Colomba Grossi
Collaboration