Saint-Simon assista au mariage du « Petit Dauphin », 1697, dont il décrivit abondamment la richesse des costumes (peinture d'Antoine Dieu)
Saint-Simon assista au mariage du « Petit Dauphin », 1697, dont il décrivit abondamment la richesse des costumes (peinture d'Antoine Dieu) - Wikicommons
Saint-Simon assista au mariage du « Petit Dauphin », 1697, dont il décrivit abondamment la richesse des costumes (peinture d'Antoine Dieu) - Wikicommons
Saint-Simon assista au mariage du « Petit Dauphin », 1697, dont il décrivit abondamment la richesse des costumes (peinture d'Antoine Dieu) - Wikicommons
Publicité

Qui était Louis de Rouvroy, duc de Saint-Simon, écrivain et mémorialiste à la cour de Versailles ? Que nous a-t-il appris sur les coulisses du pouvoir et ses intrigues ? Comment est-il devenu le témoin secret et essentiel de la fin du règne de Louis XIV ?

Avec

Dans leur version définitive, les Mémoires de Saint-Simon sont composées de 7260 pages, soit environ deux fois et demi La recherche du temps perdu de Marcel Proust.
Au fil des pages, on croise pas moins de 7850 personnages qui ont existé entre 1691 et 1723.
Dans ces Mémoires, on trouve à la fois le récit de la vie de la cour durant la seconde moitié du règne de Louis XIV et la régence du duc d’Orléans mais aussi des portraits littéraires inégalés, et surtout des intrigues, des coulisses, de la dissimulation, du poison, des complots… Bref, la cour de Versailles dans l’oeil d’un écrivain dont Stendhal disait qu’il avait la tête étroite mais le style profond…

L'invitée du jour :

Cécile Guilbert, essayiste et romancière

Publicité

Textes lus par Daniel Mesguich :

  • Extrait des Obsèques de la Dauphine Bavière, de Saint-Simon, dans les Mémoires de Saint-Simon, tome I, La Pléiade
  • Lettre du 29 mars 1699 au Saint Abbé de Rancé, dans les Mémoires de Saint-Simon, tome I, La Pléiade
  • Prologue des Mémoires de Saint-Simon, tome I, La Pléiade

Sons diffusés :

  • Extraits du Grand amour de Saint-Simon, fiction radio du 5 janvier 1974
  • Archive de Bruno Lemaire, dans l'émission Livres & vous, LCP, 22/02/2019
  • Extrait du film Si Versailles m'était conté, de Sacha Guitry, 1954
  • Lettre anonyme à Louis XIV lue par Jean Deschamps, dans l'émission Heure de culture française dans les Nuits de France Culture, 06/06/1957
  • Chanson de fin : Ian Dury & The Blockheads, There ain't half been some crever bastards

L'équipe

Adèle Van Reeth, directrice de France Inter
Adèle Van Reeth, directrice de France Inter
Adèle Van Reeth
Production
Clara Degiovanni
Collaboration
Géraldine Mosna-Savoye
Géraldine Mosna-Savoye
Géraldine Mosna-Savoye
Production déléguée
Nicolas Berger
Réalisation
Manon de La Selle
Collaboration
Laurence Malonda
Réalisation
Anaïs Ysebaert
Collaboration