Hélène Cixous le 24 novembre 1969, prix Médicis pour son roman "Dedans" paru aux éditions Grasset
Hélène Cixous le 24 novembre 1969, prix Médicis pour son roman "Dedans" paru aux éditions Grasset
Hélène Cixous le 24 novembre 1969, prix Médicis pour son roman "Dedans" paru aux éditions Grasset ©AFP
Hélène Cixous le 24 novembre 1969, prix Médicis pour son roman "Dedans" paru aux éditions Grasset ©AFP
Hélène Cixous le 24 novembre 1969, prix Médicis pour son roman "Dedans" paru aux éditions Grasset ©AFP
Publicité
Résumé

En 69, Hélène Cixous reçoit le prix Médicis pour son roman "Dedans". Si elle n’était pas encore aux côtés des féministes révolutionnaires, elle oeuvrait à l’Université de Vincennes avec Deleuze, Foucault, Derrida, où elle crée en 74 le Centre d’études féminines. Son moyen d’action ? La littérature.

avec :

Hélène Cixous (Ecrivaine).

En savoir plus

L'invitée du jour :

Hélène Cixous, écrivaine

Les années 70, un temps d'or

Les années 70, c’est la décennie d’or, un temps où nous avons connu et joui de cimes, d’apogées dans tous les domaines de la création et de la pensée. En 69, ce qui traverse ces grands champs infinis qui ne peuvent pas être enfermés dans un simple numéro d’année, c’était une année politique extrêmement importante et mes amis qui étaient des philosophes, des créateurs, des écrivains, pas nécessairement Français, étaient des gens profondément, vitalement engagés dans la réflexion sur l’agitation du monde, alors d’une grande violence, c’était une époque de dictatures, de fuite, d’exils… Les gens faisaient halte à Paris pour reprendre un souffle avant de repartir dans toutes les directions, la ville était comme une immense tente.  
69 pour moi c'est ça : une société d'amis où littérature et politique sont indissociables.  
Hélène Cixous

Publicité

Texte lu par Vincent Schmitt : 

  • Extrait de H. C. pour la vie, c’est-à-dire…, de Jacques Derrida, 2002, éditions Galilée

Sons diffusés :

  • Chanson de Canned Heat, Going Up The Country
  • Archive de Jacques Derrida, dans l'émission À voix nue, France Culture, 01/11/1998
  • Archive de Simone de Beauvoir à l'occasion de l'essai de Nathalie Sarraute Entre la vie et la mort, 1968 aux éditions Gallimard
  • Archive d'Ariane Mouchkine sur le Théâtre du Soleil, au Festival d'Avignon 1969, France Culture, 01/01/1969
  • Chanson de fin : The Beatles, While My Guitar Gently Weeps
Références

L'équipe

Adèle Van Reeth
Adèle Van Reeth
Adèle Van Reeth
Production
Thomas Beau
Réalisation
Géraldine Mosna-Savoye
Production déléguée
Isis Jourda
Collaboration
Manon de La Selle
Collaboration
Anaïs Ysebaert
Collaboration
Jules Barbier
Collaboration