Sadhu, homme saint, prenant un bain et priant juste avant le coucher du soleil.
Sadhu, homme saint, prenant un bain et priant juste avant le coucher du soleil.
Sadhu, homme saint, prenant un bain et priant juste avant le coucher du soleil. ©Getty
Sadhu, homme saint, prenant un bain et priant juste avant le coucher du soleil. ©Getty
Sadhu, homme saint, prenant un bain et priant juste avant le coucher du soleil. ©Getty
Publicité
Résumé

Pour le penseur indien, Shri Aurobindo, Héraclite se rapproche davantage de la pensée indienne que de la philosophie occidentale contemporaine. Héraclite était-il un mystique ? Avons-nous rompu avec la dimension spirituelle de sa pensée ?

avec :

Marc Ballanfat (professeur de philosophie en classes préparatoires aux grandes écoles, traducteur depuis le sanskrit et spécialiste des philosophes de l’Inde ancienne).

En savoir plus

L'invité du jour

Marc Ballanfat, professeur de philosophie honoraire en Classes Préparatoires, traducteur de textes sanscrits et spécialiste des philosophies indiennes

La postérité des fragments d'Héraclite ne s'est pas arrêtée aux frontières de la Méditerranée. En 1917, le penseur Indien Sri Aurobindo publie un court texte sur Héraclite dans lequel il interroge les liens entre philosophie grecque et spiritualité indienne.

Publicité

Humaniste et mystique

Aurobindo a été l'inspiration humaniste et mystique des révolutionnaires indiens.  
Marc Ballanfat

L'intelligence 

La philosophie indienne apporte à la philosophie occidentale, un jugement critique sur ce qu'est l'intelligence.  
Marc Ballanfat

L'être et le devenir 

Ce qu'Aurobindo trouve intéressant chez Héraclite c'est sa tentative de faire coexister l'être et le devenir, l'un et le multiple.
Marc Ballanfat

Textes lus par Denis Podalydès et Adèle Van Reeth 

  • Shrî Aurobindo, “Héraclite”, De la Grèce à l’Inde, éditions Albin Michel, traduit par D. Bonarjee et Jean Herbert, texte paru pour la première fois dans la revue “Arya” de décembre 1916 à juin 1917
  • Simone Weil, “Autobiographie spirituelle”, lettre du 15 mai 1942 

Sons diffusés :

  • Archive émission “Des idées et des hommes”, RTF, voix de Jean Amrouche, 16 décembre 1950
  • Extrait du documentaire, L’Inde Fantôme, de Louis Malle, 1969
  • Archive de René Girard dans l'émission "L’éloge du savoir”, France Culture, 27 janvier 2003
  • Musique de fin, Amrita Banerji, Sri Aurobindo’s Gayatri
Références

L'équipe

Adèle Van Reeth
Adèle Van Reeth
Adèle Van Reeth
Production
Géraldine Mosna-Savoye
Production déléguée
Nicolas Berger
Réalisation
Lila Boses
Collaboration
Manon de La Selle
Collaboration
Laurence Malonda
Réalisation
Clémentine Marais
Collaboration
Anaïs Ysebaert
Collaboration
Jules Barbier
Collaboration