Larmes...
Larmes...
Larmes... ©Getty - George Peters
Larmes... ©Getty - George Peters
Larmes... ©Getty - George Peters
Publicité
Résumé

En 1842, Emerson perd son petit garçon, malade de la scarlatine. "La nature s'en voit déshonorée", l'esprit en deuil est sceptique, le réel s'éloigne, et il le raconte dans son essai "Expérience". Mais quel est le pire dans le deuil ? Est-ce finalement la certitude que malgré tout, la vie continue ?

En savoir plus

Comment le scepticisme traverse-t-il la vie et la pensée de Ralph Waldo Emerson ?

L'invité du jour :

Joseph Urbas, enseigne la littérature et la philosophie américaines à l'Université Bordeaux Montaigne

Publicité

Le scepticisme, ou comment dire que nous ne pouvons pas tout connaître du monde

"Dans un de ses sermons, Emerson dit que l'esprit endeuillé est souvent sceptique.C'est-à-dire que nous avons l'impression d'avoir perdu pied, que le monde familier s'éloigne, que nous ne reconnaissons plus cette réalité qui nous entoure, tout semble nous échapper, toute prise que nous avions sur le réel n'a plus cours. Le deuil est un des événements qui peut produire l'état d'esprit qu'on qualifie de sceptique. Le scepticisme c'est donc finalement le surgissement de l'inattendu, parfois susceptible de mettre en cause notre rapport épistémique au réel. Est-ce que nous sommes capables de saisir le monde qui nous entoure ?" Joseph Urbas

Le scepticisme n'a pas le dernier mot

"Le scepticisme est un élément de la philosophie d'Emerson, mais il n'a pas le dernier mot. Il est nécessaire... Certains penseurs anglo-saxons trouvent que le doute et le scepticisme sont utiles pour détruire des conclusions hâtives et problématiques. C'est une mise à l'épreuve par le par le doute." Joseph Urbas

Textes lus par Armand Eloi :

  • Ralph Waldo Emerson, Expérience, traduction d'Adèle Van Reeth, 1844
  • Ralph Waldo Emerson, Montaigne ou le sceptique, 1850, traduit par Jean Izoulet et Firmin Roz
  • Ralph Waldo Emerson, Compensation, dans Essais, 1841, traduction de Christian Fournier et Sandra Laugier, Michel Houdiard éditeur

Sons diffusés :

  • Extrait de la série La petite maison dans la prairie, saison 8, épisode 5, série créée par Michael Landon, 1981
  • Adèle Van Reeth lit un extrait de Ralph Waldo Emerson, dans l'essai Expérience
  • Extrait du film Un conte de Noël, film d’Arnaud Desplechin, 2008
  • Archive de Stanley Cavell 24 janvier 2008, dans À voix nue, France Culture
  • Extrait du film Into the wild, de Sean Penn, 2008
  • Chanson de fin : Jimi Hendrix, Are you experienced
Références

L'équipe

Adèle Van Reeth
Adèle Van Reeth
Adèle Van Reeth
Production
Géraldine Mosna-Savoye
Production déléguée
Nicolas Berger
Réalisation
Manon de La Selle
Collaboration
Laurence Malonda
Réalisation
Anaïs Ysebaert
Collaboration
Jules Barbier
Collaboration
Thaïs Eloi-Hammer
Collaboration