Jean-Luc Nancy en 2010 ©Getty - Jean-Marc ZAORSKI/Gamma-Rapho
Jean-Luc Nancy en 2010 ©Getty - Jean-Marc ZAORSKI/Gamma-Rapho
Jean-Luc Nancy en 2010 ©Getty - Jean-Marc ZAORSKI/Gamma-Rapho
Publicité
Résumé

Portrait de Jean-Luc Nancy, philosophe du sensible mais surtout philosophe du politique, la pensée de la communauté servant de fil conducteur dans toute son oeuvre car pour lui, vivre ensemble, c'est "être avec", se savoir exister dans une communication avec les autres.

avec :

Jean-Luc Nancy (Philosophe, professeur émérite à l’Université des Sciences humaines de Strasbourg (1940-2021)).

En savoir plus

- Le philosophe Jean-Luc Nancy est mort ce lundi 23 août, à l'âge de 81 ans.  En 2018, il était au micro d'Adèle van Reeth dans "profession philosophe", il y retraçait son parcours et dépliait sa pensée de la communauté -

"Les Chemins de la philosophie" du vendredi vous emmènent chaque semaine à la rencontre de ceux qui ont fait de la philosophie leur métier. La philosophie est-elle une vocation ? Comment viennent les idées ? Comment se fabrique un concept ? À quoi ressemble l'atelier du  philosophe ? Et quel rôle le philosophe doit-il jouer dans la cité ? Aujourd'hui, c'est Jean-Luc Nancy, professeur émérite de philosophie à l’Université des Sciences humaines de Strasbourg, qui fait son autoportrait.

Publicité

L'invité du jour :

Jean-Luc Nancy, philosophe, professeur émérite à l’Université des Sciences humaines de Strasbourg

Philosophe n'est pas un métier

Philosophe n'est pas un métier, mon métier ça a été d’être professeur, la philosophie elle a commencé bien avant que je sois dans la situation même de prendre un métier dans le sens ou elle a commencé quand j'ai découvert qu'on pouvait interpréter les textes, il peut y avoir plusieurs mais peut être même un nombre indéfini d’interprétations d'un texte.        

Jean-Luc Nancy

Mai 68

Pour nous 68 ça a été complètement situationniste, c'est à dire le refus de tout y compris de toute refondation, de toute manière on était résolument contre l'idée de faire une université critique, nous 68 c’était la suspension générale de tout, toute politique, de toute activité... La fête... C’était une période extrêmement festive. Fête et en même temps chambardement généralisé.        

Jean-Luc Nancy

La vraie rencontre, c’était la rencontre avec une certaine crise morale, intellectuelle, spirituelle dont témoignait 68 et ce qu'on a appelé ensuite le tournant linguistique . On était entré dans une sorte de nécessité d'interrogation du sens, de tous les moyens de dire du sens, faire le sens de travailler le sens.        

Jean-Luc Nancy

Le corps 

Le corps il faut lui parler et non pas en parler.        

Jean-Luc Nancy 

L'écriture

L’écriture elle est toujours tendue vers la limite du sens, il s'agit de porter le sens dont est capable la langue toujours en poussant la syntaxe et la sémantique ensemble jusqu'aux limites de leurs possibilités parce que finalement dans la philosophie ce dont il s'agit c'est pas de ce qui est écrit, c'est de ce qui pousse ce qui est écrit. Ça se sent chez un philosophe, même chez Kant ça se sent.        

Jean-Luc Nancy

Références

L'équipe

Adèle Van Reeth, directrice de France Inter
Adèle Van Reeth, directrice de France Inter
Adèle Van Reeth
Production
Marie Simon
Collaboration
Thomas Beau
Réalisation
Géraldine Mosna-Savoye
Géraldine Mosna-Savoye
Géraldine Mosna-Savoye
Production déléguée
Nicolas Berger
Réalisation
Isis Jourda
Collaboration
Sharon Houri
Collaboration
Colomba Grossi
Collaboration
Anaïs Ysebaert
Collaboration