Rituels chamaniques à Oulan-Bator en Mongolie, 2018
Rituels chamaniques à Oulan-Bator en Mongolie, 2018
Rituels chamaniques à Oulan-Bator en Mongolie, 2018 ©Getty - Kevin Frayer
Rituels chamaniques à Oulan-Bator en Mongolie, 2018 ©Getty - Kevin Frayer
Rituels chamaniques à Oulan-Bator en Mongolie, 2018 ©Getty - Kevin Frayer
Publicité
Résumé

Le chamane, à l’aide de chants et de rituels, voyage en esprit, et possède deux caractéristiques fondamentales : s’il peut être envahi par une force extérieure, il maîtrise aussi cette dernière. Quel est le rôle de la pensée chamanique et quelles sont les fonctions du chamane ? Guérir ? Prédire ?

avec :

Charles Stépanoff (anthropologue, directeur d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales).

En savoir plus

L'invité du jour :

Charles Stépanoff, ethnologue, spécialiste de la Sibérie, maître de conférences à l’Ecole pratique des hautes études (chaire « Religions de l’Asie septentrionale et de l’Arctique ») et membre du Laboratoire d’anthropologie sociale du Collège de France

Origine du terme "chamane"

Le mot "chamane" vient d’un groupe de langues sibériennes. Puis, au 17ème siècle, lors de la colonisation par les Russes et leur rencontre avec ces peuples et ces pratiques chamaniques, ils emploient ce terme dans la langue russe et le transmettent aux voyageurs hollandais et allemands scientifiques, qui, eux-mêmes, vont publier des travaux au 18ème siècle traduits dans toutes les langues européennes : c’est à ce moment-là que le terme de "chamane" et la notion de chamanisme se répandent en Europe occidentale…  
Charles Stépanoff

Publicité

Les trois éléments du chamanisme

Dans le chamanisme, il y a une forme de distribution du travail : le chamane est un expert de l’invisible. Les gens reconnaissent en lui un talent supérieur à eux, ils lui délèguent un certain nombre d’opérations de la vie quotidienne, dans les relations des hommes à leur environnement. On a trois éléments dans le chamanisme : un expert (le chamane), des gens non experts reconnaissant l’expert (les profanes) et un tiers, l’invisible, les esprits. Il faut ces trois éléments pour parler de chamanisme.  
Charles Stépanoff

Textes lus par Georges Claisse :

  • Extrait de Voyager dans l'invisible : techniques chamaniques de l'imagination, de Charles Stépanoff, co-éditions Les empêcheurs de penser en rond / La découverte
  • Extrait de la lettre de Rimbaud à Paul Demeny, datée du 15 mai 1871, suivi d'un chant enregistré par Charles Stépanoff lors d'un voyage, Xuurektig algysh, Ibid : dans cet extrait on entend une imitation du cri du loup

Sons diffusés :

  • Voix de Georges Claisse suivi d'un chant Korore Khtenteevic Kokore, La flèche bariolée, Chants chamaniques et narratifs de l'arctique Sibérien
  • Extrait d'une conférence TED de Corine Sombrun, documentariste, qui raconte un rituel chamanique en Mongolie, où elle est entrée en transe, Ted-x Paris Salon, 27 novembre 2012 à la Gaîté Lyrique
  • Extrait de la série Game of Thrones, saison 1, épisode 10, série américaine HBO adaptée des romans de George R. R. Martin
  • Chanson de fin : Jimi Hendrix, Voodoo Child (Slight return) (live enregistréau Festival Isle of Wight en 1970)
Références

L'équipe

Adèle Van Reeth
Adèle Van Reeth
Adèle Van Reeth
Production
Thomas Beau
Réalisation
Géraldine Mosna-Savoye
Production déléguée
Isis Jourda
Collaboration
Manon de La Selle
Collaboration
Anaïs Ysebaert
Collaboration
Jules Barbier
Collaboration