Georg Wilhelm Friedrich Hegel ( 1770-1831) ©Getty
Georg Wilhelm Friedrich Hegel ( 1770-1831) ©Getty
Georg Wilhelm Friedrich Hegel ( 1770-1831) ©Getty
Publicité
Résumé

Hegel tient l’application du droit comme corollaire indispensable à la liberté des citoyens. Serait-il le premier penseur social-démocrate ?

avec :

Jean-François Kervégan (professeur de philosophie à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne).

En savoir plus

En 1820, Hegel rédige Principes de la philosophie du droit.
Comment penser la justice après 1789, dans une société civile bourgeoise qui fait de l'égalité des conditions son principe ? Quel sens prend la notion de doctrine de la philosophie du droit pour Hegel ? Quelle normativité nous fait passer de ce qu'il appelle "le droit abstrait", à l'Etat comme achèvement de la vie éthique ?

L'invité du jour : 

Jean-François Kervégan, professeur de philosophie à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Publicité

La pratique du droit est-elle plus importante que la théorie du droit ?

Il y a une phrase fascinante chez Hegel, issue des "Principes de la philosophie du droit" : « Ce qu’est le sujet c’est la série de ses actions ». Ça montre que toute la philosophie d’Hegel est ce que dans le langage de la philosophie contemporaine on appelle une philosophie de l’action. Mais évidemment pour Hegel, l’action présuppose un réseau normatif qui va à la fois l’encadrer et le cas échéant la rectifier…        
Jean-François Kervégan

Comment lire la préface des "Principes de la philosophie du droit" ?

En 1820, alors que "Principes de la philosophie du droit" est déjà terminé, Hegel rédige une préface qui apparaît comme un manifeste d’allégeance au pouvoir en place, au Roi de Prusse et à la politique répressive qui se mettait en place à cette période dans toute l’Allemagne. Hegel, qui avait la réputation d’être un libéral, on dirait aujourd’hui un homme de gauche ou centre-gauche, s’est senti probablement menacé, certains de ses élèves furent emprisonnés, il a pu éprouver le besoin de donner des gages avec cette préface… Qu’on peut lire aussi autrement, pour ma part je considère que cette préface des "Principes de la philosophie du droit" est autant et plus qu’un manifeste d’allégeance au pouvoir en place, un grand texte d’épistémologie politique, qui nous enseigne non pas ce que l’état doit être mais comment il doit être connu…        
Jean-François Kervégan

Lectures : 

  • Hegel, Principes de la philosophie du droit, Préface, 25 juin 1820, traduction de Jean-François Kervégan, (PUF, 1998 ; 3e édition augmentée, 2013). p.134
  • Hegel, Phénoménologie de l’esprit, 1807, traduction de J. Hyppolite, (Aubier, 1941), tome 2, p. 189

Sons diffusés : 

  • Générique de la série Law and Order
  • Symphonie fantastique op 14 : Un bal - réduction pour piano S 470 de Berlioz
  • La passante de Brahem Blue Maqams
  • Law and order de Love Committee

Rediffusion de l'émission du 3 mai 2018

Références

L'équipe

Adèle Van Reeth
Adèle Van Reeth
Adèle Van Reeth
Production
Claire Perryman-Holt
Collaboration
Géraldine Mosna-Savoye
Production déléguée
Nicolas Berger
Réalisation
Olivier Bétard
Réalisation
Marianne Chassort
Collaboration
David Pargamin
Collaboration