Portrait de Gaston Bachelard, photographié chez lui à Paris, le 06 novembre 1961, après s'être vu décerné le Grand Prix National des Lettres pour l'ensemble de son oeuvre. ©AFP
Portrait de Gaston Bachelard, photographié chez lui à Paris, le 06 novembre 1961, après s'être vu décerné le Grand Prix National des Lettres pour l'ensemble de son oeuvre. ©AFP
Portrait de Gaston Bachelard, photographié chez lui à Paris, le 06 novembre 1961, après s'être vu décerné le Grand Prix National des Lettres pour l'ensemble de son oeuvre. ©AFP
Publicité
Résumé

« L’art de tisonner que j’avais appris de mon père m’est resté comme une vanité. J’aimerais mieux, je crois, manquer une leçon de philosophie que manquer mon feu du matin. » Bachelard, pour la première fois dans son œuvre, s'éloigne de l'objectivité scientifique et ose dire "je".

avec :

Vincent Bontems (philosophe des sciences et des techniques, chercheur au CEA (commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives)).

En savoir plus

Il puise dans ses souvenirs d'enfance, tente d'expliquer la méditation du rêveur devant la flamme. Aujourd'hui, Bachelard nous invite à la rêverie, au feu, pour en proposer la psychanalyse.

EXTRAITS :

Publicité
  • Archive Bachelard : Les images du feu (causerie diffusée sur Paris-Inter en 1954)(source : Gaston Bachelard, « Causeries : La poésie et les élements », INA/Radio France)

- La Guerre du feu film de_* Jean-Jacques Annaud *_ (1981)

  • Archive Bachelard : rêverie devant la chandelle « La flamme d’une chandelle est une nourriture aérienne »(Entretien intime entre Jean Lescure et Bachelard, RTF, 1960)

LECTURE :

*- Bachelard, * La psychanalyse du feu ( Folio essais, 1985) pp.24-25

REFERENCES MUSICALES :

- Claude Debussy , Images livre II pour piano

- Johnny Cash , Ring of fire

- Shirley Bassey , Light my fire

Lecture à écouter: Bachelard ,* La flamme d'une chandelle* (PUF, 2003) pp.67-68, texte lu par Geoges Claisse

Écouter

1 min

Vincent Bontems
Vincent Bontems
© Radio France - MC
Robert Musil: tout réinvienter
Robert Musil: tout réinvienter

La chronique "les 2 minutes papillon" de Géraldine Mosna-Savoye. Aujourd'hui il est question du livre de *Frédéric Joly , *Robert Musil: tout réinvienter * paru au éditions du Seuil.*

Écouter

2 min

Par Adèle Van Reeth

Réalisation: Nicolas Berger

Lectures: Georges Claisse

Références

L'équipe

Adèle Van Reeth
Adèle Van Reeth
Adèle Van Reeth
Production
Antoine Ravon
Collaboration
Géraldine Mosna-Savoye
Production déléguée
Nicolas Berger
Réalisation
Marianne Chassort
Collaboration
Colomba Grossi
Collaboration