Emmanuelle Béart et Jacques Weber dans "Le Misanthrope" de Molière au Théâtre de Nice, mise en scène de Jacques Weber le 11 décembre 1989.
Emmanuelle Béart et Jacques Weber dans "Le Misanthrope" de Molière au Théâtre de Nice, mise en scène de Jacques Weber le 11 décembre 1989.
 Emmanuelle Béart et Jacques Weber dans "Le Misanthrope" de Molière au Théâtre de Nice, mise en scène de Jacques Weber le 11 décembre 1989. ©AFP - Gérard Julien
Emmanuelle Béart et Jacques Weber dans "Le Misanthrope" de Molière au Théâtre de Nice, mise en scène de Jacques Weber le 11 décembre 1989. ©AFP - Gérard Julien
Emmanuelle Béart et Jacques Weber dans "Le Misanthrope" de Molière au Théâtre de Nice, mise en scène de Jacques Weber le 11 décembre 1989. ©AFP - Gérard Julien
Publicité
Résumé

Premier volet d'une série de cinq consacrée aux pièces de théâtre les plus célèbres de Molière. Raphaël Enthoven reçoit Georges Forestier qui analyse toutes les ambiguïtés de la pièce "Le Misanthrope".

avec :

Georges Forestier (Professeur de littérature à l'université Paris-Sorbonne (Paris IV)).

En savoir plus

Dans ce premier opus d'une semaine consacrée aux pièces de Molière, Georges Forestier, professeur de littérature française à l'Université Paris IV Sorbonne, décrypte Le Misanthrope dans "Les Nouveaux chemins de la connaissance".

"Le Misanthrope" par Georges Forestier dans les Nouveaux chemins de la connaissance sur France Culture le 06/04/2009. (1/5)

50 min

Ce qui est en jeu là-dedans c'est la manière de vivre en société, dans le monde et quel monde ! C'est-à-dire le grand monde, celui qui fréquente les salons, dont une partie fréquente la Cour, donc il y a une partie de courtisans. Le monde c'est le creuset entre les courtisans, les hommes de lettres et les grands bourgeois qui sont admis dans les Salons. Toute la question est de savoir, c'est comment vivre là. Et on ne peut vivre là qu'en taisant ses particularismes, le fait qu'on me distingue. Comme dit le Misanthrope : il faut taire ses particularismes pour pouvoir vivre avec les autres et faire preuve d'une amitié hypocrite parce que c'est comme ça qu'on peut vivre dans le monde.

Publicité
Georges Forestier
Georges Forestier
  • "Les nouveaux chemins de la connaissance"
  • Première diffusion le 06/04/2009
  • Producteur : Raphaël Enthoven
  • Réalisation : François Caunac
  • Indexation web : Odile Dereuddre, de la Documentation de Radio France
Références

L'équipe

Géraldine Mosna-Savoye
Production déléguée
Nicolas Berger
Réalisation
Manon de La Selle
Collaboration
Laurence Malonda
Réalisation
Anaïs Ysebaert
Collaboration
Jules Barbier
Collaboration