Comment penser le handicap ? ©Getty - Malte Mueller
Comment penser le handicap ? ©Getty - Malte Mueller
Comment penser le handicap ? ©Getty - Malte Mueller
Publicité
Résumé

Les philosophes antiques, dans la peur de l'étrangeté physique, ont longtemps rejeté le handicap. Mais c'est seulement au 20ème siècle qu'on adopte ce terme de "handicap". Est-ce possible de le définir ? L'enjeu d'une telle réflexion serait-il de questionner les normes ?

En savoir plus

L'invité du jour :

Bertrand Quentin, philosophe à l'Université Gustave Eiffel, directeur du LIPHA, laboratoire interdisciplinaire d'étude du Politique Hannah Arendt, il dirige également le Master 1 de Philosophie, éthique médicale et hospitalière appliquée

Le rejet des Antiques

"La formule de Platon peut sembler très violente : "La vie vaut-elle d'être vécue avec un corps en loques et en ruine ?" Dans l'Antiquité grecque, les hommes sont très sensibles à l'harmonie du corps et de l'âme. La beauté des corps doit être mise en avant : on le repère notamment à la statuaire grecque, qui nous présente beaucoup plus des corps athlétiques et des corps de Zeus et d'Apollon. On voit très peu de corps difformes. On a donc un idéal d'harmonie. Celui-ci est même théorisé par Platon dans le Timée, dans lequel il nous dit qu'il ne faut pas qu'il y ait ce désaccord entre un corps et une âme. En effet, il faut une âme belle dans un corps beau. Cela montre que l'Antiquité grecque n'est pas prête à recevoir des corps difformes."
Bertrand Quentin

Publicité

Textes lus par Bernard Gabay :

  • Georges Canguilhem, La monstruosité et le monstrueux, dans la revue Diogène, N°40, 1962
  • Erving Goffman, Stigmate, Les usages sociaux des handicaps, traduit de l’anglais par Alain Kihm, éditions de Minuit, 1963

Sons diffusés :

  • Mix d'ouverture par Laurence Malonda : avec des extraits d’Edward aux mains d'argent, de Tim Burton ; Le fabuleux destin d'Amélie Poulain, de Jean-Pierre Jeunet ; Patients, de Grand Corps Malade ; Le Scaphandre et le Papillon, de Julian Schnabel ; Intouchables, de Eric Toledano et Olivier Nakache ; Le huitième jour, de Jaco van Dormael
  • Archive de l'auteur plurihandicapé Marcel Nuss, 12 juin 2017, conférence à l’université de Bourgogne
  • Extrait de la série Special, saison 1, épisode 1, scénario Ryan O’Connell, réalisation Anna Dozoka, 2019
  • Extrait du film Tarzan, l’homme singe, de Joseph Newman, 1959
  • Chanson de Guillaume Depardieu, L’estropié
Références

L'équipe

Adèle Van Reeth
Adèle Van Reeth
Adèle Van Reeth
Production
Géraldine Mosna-Savoye
Production déléguée
Nicolas Berger
Réalisation
Manon de La Selle
Collaboration
Laurence Malonda
Réalisation
Carla Michel
Collaboration
Anaïs Ysebaert
Collaboration
Jules Barbier
Collaboration