Amélie Nothomb, 2019
Amélie Nothomb, 2019
Amélie Nothomb, 2019 ©AFP - Joël Saget
Amélie Nothomb, 2019 ©AFP - Joël Saget
Amélie Nothomb, 2019 ©AFP - Joël Saget
Publicité
Résumé

Quand Amélie Nothomb plonge dans son sous-marin de l'écriture, elle se souvient de sa vie de bébé, de sa vie de Dieu, qu'elle raconte dans "Métaphysique des tubes", véritable "autobiographie en bébé mégalomane". L'écriture est-elle aussi un acte d'enfantement ?

avec :

Amélie Nothomb (Écrivaine).

En savoir plus

L'invitée du jour :

Amélie Nothomb, écrivaine

"Dans 'Métaphysique des tubes', Dieu, c'est un bébé, et chose beaucoup plus grave, par la suite, on découvre que ce bébé, c'est moi. C'est donc une autobiographie en bébé mégalomane. Et je suis persuadée que tous les bébés sont Dieu, mais la seule différence entre moi et les autres, c'est que je me souviens particulièrement bien de cette époque, probablement parce que je suis née presque anormale, j'étais une plante, j'étais parfaitement végétative, je ne bougeais pas. Quand je descends dans le sous-marin de mon écriture, je retrouve cet état d'absolu satisfaction, de plénitude anormale que j'ai conservée anormalement longtemps." Amélie Nothomb

Publicité

Texte lu par François Raison :

  • Rainer Maria Rilke, Lettre du 13 avril 1903, dans Lettres à un jeune poète, traduction de Bernard Grasset, éditions Livre de Poche, 1929 (avec une musique de Johan Johannsson, The drowned world – Orphée)

Sons diffusés :

  • Extrait de La Bible, Genèse, chapitre premier, traduction de Louis-Isaac Lemaistre de Sacy, éditions Frémeaux et Associés, lu par Jean-Pierre Michaël
  • Chanson de Tool, Lateralus
  • Adèle van Reeth lit des extraits de Métaphysique des tubes, d'Amélie Nothomb, éditions Albin Michel, 2000
  • Pub chocolat Lanvin
  • Extrait du film d'animation Baby Boss, de Tom McGrath, 2017
  • Archive de l'écrivain Akira Mizubayashi, 6 mai 2012, dans Tire ta langue, France Culture
  • Extrait de Jean-Jacques Rousseau, Les Rêveries du Promeneur solitaire, Cinquième promenade, 1782, éditions de la Pléiade, pages 1045-1047, lu par Georges Claisse
  • Archive de l'écrivaine et psychanalyste belge Jacqueline Harpman, 10 septembre 1996, RFI
  • Chanson de fin : Bjork, Joga

En savoir plus : Le génie des bébés

Références

L'équipe

Adèle Van Reeth
Adèle Van Reeth
Adèle Van Reeth
Production
Antoine Ravon
Collaboration
Géraldine Mosna-Savoye
Production déléguée
Nicolas Berger
Réalisation
Manon de La Selle
Collaboration
Laurence Malonda
Réalisation
Carla Michel
Collaboration
Anaïs Ysebaert
Collaboration
Jules Barbier
Collaboration