France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus

Par Adèle Van Reeth

Réalisation: Mydia Portis-Guérin

Publicité

Lectures: Jean-Louis Jacopin

Lire Plotin, c’est comme regarder le monde à l’aide d’un miroir, non pas pour s’y contempler, mais pour observer ce qu’il reste du moi dans le reflet de l’univers. Le reflet est une image, et en cela, il est un mode d’existence de ce qui ne peut être vu directement, il est un indicateur de l’état dans lequel se trouve ce que l’on ne peut regarder. Regarder le monde et le moi à partir de leur reflet, c’est faire de l’image, donc du sensible, un point d’accès nécessaire à ce qui le dépasse, à ce qui n’est accessible à l’âme que lorsqu’elle choisit de se tourner vers l’intellect. A l’inverse, si la conscience est comme un miroir brisé, parce que l’harmonie du corps est troublée, alors la raison et l’esprit échappent au regard sans reflet. Sur le miroir, l’âme rebondit sur son propre reflet en direction de l’esprit, mais si le miroir n’est pas là, ou s’il n’est pas dans l’état voulu pour réfléchir ces images, alors, comment situer l’âme ? L’âme existe-t-elle indépendamment du reflet dans lequel elle se mire ? En d’autres termes, l’âme existe-t-elle en dehors du sensible, et donc du corps ? Si oui, alors, pourquoi choisit-elle de s’incarner, d’alourdir son élan dans la matière qui l’éloigne du principe premier ? Et comment comprendre cette alliance indescriptible et sans cesse mouvante entre l’âme et le corps qu’on appelle le moi ?

Après Luc Brisson venu hier nous initier à la pensée de l’Un, nous accueillons aujourd’hui Gwenaëlle **Aubry ** pour le deuxième temps de cette semaine consacrée à Plotin, et qui vient nous expliquer ce qu’il reste du moi quand les âmes se meuvent entre matière et divinité.

Gwenaëlle Aubry
Gwenaëlle Aubry
© Radio France - MC

Références musicales:

  • Nine d'Autechre
  • Lentic catachresis , d'Autechre
  • *A speck of dust in the eye of the universe * de Ken Thorne

-* La rencontre des âmes* de Manuel Hermia

  • Le voyage de l'esprit -là-bas de Christian Zanesi
  • Across the universe des Beatles

Lectures:

  • Plotin , Ennéades, traité 6 (IV,8 ) Sur la descente de l'âme vers les corps , (traduction de Pierre Hadot) p.28-29)
  • Plotin , traité 22 (VI,4) *Sur la raison pour laquelle l'être, un et identique, est partout tout entier * (traduction de Pierre Hadot) p.33-34
  • Plotin , **Ennéades traité 53 ** traduction de Gwenaëlle Aubry (GF)
  • Plotin , Ennéades traité 27 , traduction de Luc Brisson (GF)
Références

L'équipe

Philippe Petit
Production
Adèle Van Reeth
Adèle Van Reeth
Adèle Van Reeth
Production
Assia Khalid
Réalisation
Jules Salomone
Collaboration
Marianne Chassort
Collaboration