Michel de Montaigne.
Michel de Montaigne.
Michel de Montaigne. ©Getty - Stefano Bianchetti/Corbis
Michel de Montaigne. ©Getty - Stefano Bianchetti/Corbis
Michel de Montaigne. ©Getty - Stefano Bianchetti/Corbis
Publicité
Résumé

Une semaine des Nouveaux Chemins enregistrée au Château de Montaigne, à Saint-Michel-de-Montaigne. Aujourd'hui, Raphaël Enthoven nous propose comme thème l'héritage de Montaigne auprès des philosophes contemporains. Il s'entretient avec Jean-Yves Pouilloux, professeur de littérature.

avec :

Henri Atlan (intellectuel, médecin biologiste, philosophe et écrivain français, professeur émérite de biophysique et directeur du centre de recherche en biologie humaine de l'hôpital universitaire d'Hadassah, à Jérusalem, et directeur d'études à l'École des), Jean-Yves Pouilloux (professeur de littérature à l'Université de Pau et des Pays de l'Adour).

En savoir plus

Jean-Yves Pouilloux, professeur de littérature à l'Université de Pau et  des Pays de l'Adour, commente et analyse la pensée et l’œuvre de Michel de Montaigne.

Il n'y a pas de petits et de grands sujets pour Montaigne. Tous les sujets se valent. Jean-Yves Pouilloux

Publicité

Il ne s'agit pas de formuler une opinion, un avis, d'arriver à un concept comme diraient les philosophes. Il s'agit pour Montaigne très explicitement d'essayer d'éprouver la manière dont se forment en lui les représentations, les idées. Les idées pour Montaigne sont charnelles, corporelles, elles sont nées des passions. Ce mouvement corporel, qui est de l'émotion, de la colère, de l'ambition... toutes ces choses qui sont par la philosophie morale classique, mises à l'écart, Montaigne au contraire, les met au centre, au commencement de la pensée. Jean-Yves Pouilloux

28 min
Jean-Yves Pouilloux
Jean-Yves Pouilloux
© Radio France - G. M-S

Réalisation : François Caunac

Lecture des textes : Didier Sandre

Références

L'équipe

François Caunac
Réalisation
Geneviève Méric
Collaboration
Laurence Millet
Réalisation
Adèle Van Reeth
Adèle Van Reeth
Adèle Van Reeth
Production déléguée
Mathilde Unger
Collaboration