Danny DeVito, Arnold Schwarzenegger et Emma Thompson dans le  film 'Junior', 1994. ©Getty
Danny DeVito, Arnold Schwarzenegger et Emma Thompson dans le film 'Junior', 1994. ©Getty
Danny DeVito, Arnold Schwarzenegger et Emma Thompson dans le film 'Junior', 1994. ©Getty
Publicité
Résumé

"La masculinité n'appartient pas aux hommes" affirme Sam Bourcier. Quelles leçons en tirer pour définir la virilité?

avec :

Sam Bourcier (Activiste queer et sociologue, maître de conférences à l'université Lille III, fondateur du collectif Le Zoo.).

En savoir plus

Déconstruire la notion de genre, en proposant non plus deux sexes et deux genres mais une pluralité de masculinités et de féminités, serait-ce le moyen de dépasser l'antagonisme entre hommes et femmes?

Le texte du jour

En quittant mes habits, je n’avais pas quitté mon orgueil ; - n’étant plus femme, je voulais être homme tout à fait et ne pas me contenter d’en avoir seulement l’extérieur. (…) Beaucoup d’hommes sont plus femmes que moi. – je n’ai guère d’une femme que la gorge, quelques lignes plus rondes, et des mains plus délicates ; la jupe est sur mes hanches et non dans mon esprit. Il arrive souvent que le sexe de l’âme ne soit point pareil à celui des corps, et c’est une contradiction qui ne peut manquer de produire beaucoup de désordre. – Moi, par exemple, si je n’avais pas pris cette résolution, folle en apparence, mais très sage au fond, de renoncer aux habits d’un sexe qui n’est le mien que matériellement et par hasard, j’eusse été fort malheureuse : j’aime les chevaux, l’escrime, tous les exercices violents, je me plais à grimper et à courir çà et là comme un jeune garçon ; il m’ennuie de me tenir assise les deux pieds joints, les coudes collés au flanc, de baisser modestement les yeux, de parler d’une petite voix flutée et mielleuse, et de faire passer dix millions de fois un bout de laine dans tous les trous d’un canevas ; - je n’aime pas à obéir le moins du monde et le mot que je dis le plus souvent est : « Je veux ». Sous mon front poli et mes cheveux de soie, remuent de fortes et viriles pensées ; toutes les précieuses niaiseries qui séduisent principalement les femmes ne m’ont jamais que médiocrement touchée, et, comme Achille, déguisé en jeune fille, je laisserai volontiers le miroir pour une épée. 

Publicité

Théophile Gauthier, Mademoiselle de Maupin (Gallimard, Pléiade, 2008) p.440 et P.451

Extraits

Rambo, film de Ted Kotcheff (1983)

Le monde en face le parcours des combattantes, documentaire d’Olivier Delacroix sorti le 7 mars 2018

Junior, film d’Ivan Reitman (1994)

Références musicales 

Eddy de Pretto, Kid

Rachmaninov, Prélude pour piano en ré mineur

Anthony and The Johnsons, Today, I am a boy

Références

L'équipe

Adèle Van Reeth
Adèle Van Reeth
Adèle Van Reeth
Production
Claire Perryman-Holt
Collaboration
Géraldine Mosna-Savoye
Production déléguée
Nicolas Berger
Réalisation
Olivier Bétard
Réalisation
Marianne Chassort
Collaboration
David Pargamin
Collaboration