Gravure de René Descartes
Gravure de René Descartes ©Getty - © Historical Picture Archive/CORBIS
Gravure de René Descartes ©Getty - © Historical Picture Archive/CORBIS
Gravure de René Descartes ©Getty - © Historical Picture Archive/CORBIS
Publicité

Le philosophe René Descartes évolue dans un contexte baroque, sa pensée est toute en clair-obscur, et ses "Méditations" pleines de figures baroques comme le rêve… Par quoi la philosophie de Descartes fut-elle guidée ? Par ses songes ? Comment distinguer le rêve de la vie ?

Avec
  • Thibaut Gress ancien élève de l’ENS, docteur en philosophie, professeur de philosophie, directeur et rédacteur en chef de la revue Actu-Philosophia

L'invité du jour :

Thibaut Gress, ancien élève de l’ENS, docteur en philosophie, professeur de philosophie, directeur et rédacteur en chef de la revue Actu-Philosophia

Rêve et réalité

Ce que Descartes va constater, c'est que les rêves ne sont pas totalement désordonnés. Il y a une sorte de série de règles auquel le monde du rêve obéit. Ce qu'il va essayer de montrer, c'est qu'au fond il y a des règles logiques et mathématiques qui s'appliquent aussi bien dans l'état de veille que dans l'état de sommeil (...) Les règles fondamentales qui donnent les paramètres de notre rapport au monde sont les mêmes pour le rêve et pour la veille.    
Thibaut Gress

Publicité

Mesure des rêves, mesure du monde

Il est impossible de faire abstraction de l'espace lorsqu'on dort et le temps s'écoulera d'une manière ou d'une autre, il y aura une durée. Les fondements de la représentation sont les mêmes aussi bien pour la veille que pour le sommeil. Tous ces fondements vont avoir une vertu extraordinaire : ils vont être mesurables, ils vont relever de la quantité (...) Ce sont les fondements inscrits dans l'esprit à partir desquels nous pouvons nous représenter le monde ou pas (...) L'esprit, dans le rêve ou la réalité, ne peut pas s'affranchir du temps et de l'espace.  
Thibaut Gress

Textes lus par Georges Claisse :

  • Extrait de La Vie de Monsieur Descartes, d'Adrien Baillet, 1691
  • Deux extraits des Méditations métaphysiques de René Descartes, Première méditation, 1641, éditions GF

Sons diffusés :

  • Extrait de La vie est un songe, une pièce de théâtre de Pedro Calderón de la Barca, jouée pour la première fois en 1635
  • Chanson de Jacques Higelin, Parc Montsouris
  • Musique anonyme, Long Cold Nights
  • Musique de Darius Milhaud, Concerto pour marimba et vibraphone
  • Extrait du film Inception, de Christopher Nolan, 2010
  • Musique d'Alexandre Rabinovitch, Die Zeit
  • Chanson de fin : Tom Waits, Innocent When You Dream

L'équipe

Adèle Van Reeth, directrice de France Inter
Adèle Van Reeth, directrice de France Inter
Adèle Van Reeth
Production
Géraldine Mosna-Savoye
Géraldine Mosna-Savoye
Géraldine Mosna-Savoye
Production déléguée
Nicolas Berger
Réalisation
Thomas Beau
Réalisation
Isis Jourda
Collaboration
Anaïs Ysebaert
Collaboration
Colomba Grossi
Collaboration
Elsa Lesaulnier
Collaboration