Auvers-sur-Oise
Auvers-sur-Oise
Auvers-sur-Oise - Paul Cézanne
Auvers-sur-Oise - Paul Cézanne
Auvers-sur-Oise - Paul Cézanne
Publicité
Résumé

"Le peintre, quel qu'il soit, pendant qu'il peint, pratique une théorie magique de la vision."

avec :

Lambert Dousson.

En savoir plus

C'est en passant l'été 1960 à Tholonet, dans ce décor provençal si cher à Cézanne, que Merleau-Ponty rédige ce très beau, et ultime texte achevé, "L'Oeil et l'Esprit". Suivons-le dans cette profonde réflexion sur la peinture et la vision.

Le texte du jour

L'énigme tient en ceci que mon corps est à la fois voyant et visible. Lui qui regarde toutes choses, il peut aussi se regarder, et reconnaître dans ce qu'il voit alors l'« autre côté » de sa puissance voyante. Il se voit voyant, il se touche touchant, il est visible et sensible pour soi-même. C'est un soi, non par transparence, comme la pensée, qui ne pense quoi que ce soit qu'en l'assimilant, en le constituant, en le transformant en pensée - mais un soi par confusion, narcissisme, inhérence de celui qui voit à ce qu'il voit, de celui qui touche à ce qu'il touche, du sentant au senti - un soi donc qui est pris entre des choses, qui a une face et un dos, un passé et un avenir...

Publicité

(…) Visible et mobile, mon corps est au nombre des choses, il est l'une d'elles, il est pris dans le tissu du monde et sa cohésion est celle d'une chose. Mais, puisqu'il voit et se meut, il tient les choses en cercle autour de soi, elles sont une annexe ou un prolongement de lui-même, elles sont incrustées dans sa chair, elles font partie de sa définition pleine et le monde est fait de l'étoffe même du corps. Ces renversements, ces antinomies sont diverses manières de dire que la vision est prise ou se fait du milieu des choses, là où un visible se met à voir, devient visible pour soi et par la vision de toutes choses, là où persiste, comme l'eau mère dans le cristal, l'indivision du sentant et du senti.

Merleau-Ponty, L’œil et l’Esprit, (Gallimard/ Folioplus, 2006). p.12-15

Lectures 

Merleau-Ponty, L’œil et l’Esprit, (Gallimard/ Folioplus, 2006) p.16-18

Merleau-Ponty, L’œil et l’Esprit, (Gallimard/ Folioplus, 2006) P.48-49

Lectures cette semaine: Noam Morgensztern

Extraits

Archive : Merleau-Ponty « Heure de culture française » 09/10/48 

Archive Matisse « Couleurs de ce temps » 02/01/51 

Références musicales

Marcel Amont, Bleu, blanc blond

Ravel, Miroirs, Une barque sur l’océan

Debussy, Images cloches à travers les feuilles

Isabelle Adjani, Pull marine

Références

L'équipe

Adèle Van Reeth
Adèle Van Reeth
Adèle Van Reeth
Production
Claire Perryman-Holt
Collaboration
Géraldine Mosna-Savoye
Production déléguée
Nicolas Berger
Réalisation
Olivier Bétard
Réalisation
Marianne Chassort
Collaboration
David Pargamin
Collaboration