Charles Péguy (1873-1914)
Charles Péguy (1873-1914)
Charles Péguy (1873-1914) ©AFP - INTERCONTINENTALE
Charles Péguy (1873-1914) ©AFP - INTERCONTINENTALE
Charles Péguy (1873-1914) ©AFP - INTERCONTINENTALE
Publicité
Résumé

Plongez aujourd'hui en compagnie de Camille Riquier dans la richesse de la pensée de Péguy, lui dont la "conviction totale imposait le respect", selon Gide.

avec :

Camille Riquier (Philosophe.).

En savoir plus

Péguy s'oppose au monde moderne, mais pas au monde contemporain. Péguy est anti-moderne, mais cela ne fait pas de lui un anti-Lumières au sens fort du terme. Mais alors, qu'entend-il par "moderne" ? Cela fait-il de lui le réactionnaire que l'on croit souvent ?

Le texte du jour

« Quand […] nous disons moderne, nous employons, nous introduisons un mot technique, un mot très technique, et non point, et non plus un mot de littérature et d’épithète. Moderne est fixe. Moderne est daté, enregistré, paraphé. Moderne pourrait se mettre sur un timbre à date, sur un dateur automatique. Moderne est connu. Moderne est déterminé. Moderne ne bouge plus. Moderne est une période, parfaitement déterminée. Moderne a (eu) un commencement, (a eu ou a ou aura) un milieu et (aura) une fin. Moderne a des limites, il a des frontières indéplaçables. Il en a eu heureusement, et qui sont indéplaçables, heureusement, dans le passé. Il en aura, heureusement, et qui, une fois obtenues, seront ainsi aussi devenues à leur tour indéplaçables, heureusement, dans le futur. Moderne est un terme technique, dans tout le sens et la force du mot terme, du terme terme, dans tout le sens et la force du mot technique. Moderne est la pierre cherchée […]. Moderne est la pierre cherchée, et comme il est aussi un bloc, il est ainsi un bloc de pierre, la pierre qu’il fallait pour une inscription monumentaire, le titre lapidaire. Au lieu que contemporaine. Moderne est en pierre. Contemporaine est en dentelle. […] Moderne est dur. Contemporaine est presque élégant. Contemporaine est la borne qui se déplacerait avec le terrain, avec le champ de la course ou avec le champ fixe de labourage ou de toute culture ou jachère ou inculture. Contemporaine est un terme qui bougerait, qui ne serait donc point un dieu Terme. Moderne est un peu âcre au goût, un peu âpre, amer. Un peu vert, un peu sur. Contemporaine a je ne sais quoi d’un peu sucré. Il y aurait dans contemporaine (par voie d’acquisition, naturellement, par absorption, et non point évidemment par la voie de l’étymologie) un soupçon de confiserie que je n’en serais pas autrement étonné. C’est un mot qui a pris aujourd’hui un certain goût de salon, de thé de cinq heures et quart, et de petits gâteaux. […]

Publicité

Moderne enfin peut être un mot d’injure. On n’injurie pas un monsieur en l’appelant contemporain. »

- Charles Péguy, De la situation faite au parti intellectuel…, dans Cahiers, IX, 1, 6 octobre 1907, dans Œuvres en prose complètes, II, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 1988, p.711-712

Extraits

- Archive : Gide sur Péguy : conviction qui impose le respect (source : Entretiens avec, produit par Jean Amrouche, RTF, 1949)

- Archive : Jules Isaac sur la librairie de Péguy (source : Lectures pour tous, ORTF, 15/07/1959)

- L’Affaire Dreyfus, téléfilm réalisé par Yves Boisset, scénario de Jorge Semprún (1995)

Lectures

- Charles Péguy, De la situation faite au parti intellectuel…, dans Cahiers, IX, 1, 6 octobre 1907, dans Œuvres en prose complètes, II, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 1988, p.711-712

- Charles Péguy, Zangwill, dans Cahiers, VI, III, 25 octobre 1904, dans Œuvres en prose complètes, I, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 1987, p.1415

Références musicales

- Hammer & chisel, Danses pour quatuor a cordes

- Michel Redolfi, Albatross

- Michel Redolfi, Le lointain ,musique sur support

- Gérard Manset, Je suis Dieu

Camille Riquier
Camille Riquier
© Radio France - MC

.
.
Références

L'équipe

Adèle Van Reeth
Adèle Van Reeth
Adèle Van Reeth
Production
Antoine Ravon
Collaboration
Géraldine Mosna-Savoye
Production déléguée
Nicolas Berger
Réalisation
Livia Garrigue
Collaboration
Olivier Bétard
Réalisation
Marianne Chassort
Collaboration