Image du film "Ponyo sur la falaise" d'Hayao Miyazaki - Copyright Studio Ghibli
Image du film "Ponyo sur la falaise" d'Hayao Miyazaki - Copyright Studio Ghibli
Image du film "Ponyo sur la falaise" d'Hayao Miyazaki - Copyright Studio Ghibli
Publicité
Résumé

Hayao Miyazaki développe un monde enchanteur qui rend sensible une proximité à la nature, à l’invisible, à la magie. "Ponyo sur la falaise" raconte la rencontre entre un petit garçon et un poisson à figure humaine. Comment s’articule l’humain au non humain dans le cinéma de Miyazaki ?

avec :

Thierry Hoquet (Philosophe, professeur à l’Université Paris Nanterre).

En savoir plus

En 2001, Le Voyage de Chihiro enregistre 25 millions d’entrées au Japon, un record jusque là jamais battu. Le réalisateur s’appelle Hayao Miyazaki. Il a déjà réalisé Le Château dans le ciel et Mon Voisin Totoro en 1988, ce qui lui permet de fonder son propre studio de production Ghibli avec Isao Takahata, le réalisateur du Tombeau des lucioles.

Le Voyage de Chihiro est diffusé dans le monde entier. Les critiques y voient des références aux Métamorphoses d’Ovide ainsi qu’une étrange rencontre entre philosophie japonaise et pensée occidentale.

Publicité

Plus largement, le cinéma de Miyazaki est fait de vent, de tempêtes, d’avions, d’enfants et de personnages étranges… Tous les délires sont assumés, toutes les fantaisies sont permises, du moment qu’elles sont au service d’une vision du monde propre au réalisateur qu’est Miyazaki.

L'invité du jour :

Thierry Hoquet, philosophe, professeur à l’Université Paris Nanterre

59 min

L'émerveillement dans le cinéma de Miyazaki

Hayao Miyazaki développe un monde enchanteur qui rend sensible une proximité à la nature, à l’invisible, à la magie. Ponyo sur la falaise nous parle d'une rencontre entre un petit garçon et un poisson à figure humaine.

"Il y a une recherche de perfection formelle qui touche toutes les dimensions de la production chez Miyazaki, tout est réfléchi, mais il faut revenir à l’émerveillement spontané, on voit d’abord ces films sans voix, pour le plaisir de voir des créatures magiques, des choses humaines, ces films nous parlent de ce que c’est que d’être ensemble, séparé, de sujets contemporains comme la nature en danger, de la violence dans le monde humain, de l’amour… avec un fond humain voire humaniste".
Thierry Hoquet

L’universel de Miyazaki

De prime abord, il peut paraître difficile de dire de quoi parle ce film. Parce qu'en réalité, c'est de loin le plus "délirant" de tous les films de Miyazaki. A tel point que Thierry Hoquet confie que les personnages, l'action, les rebondissements seraient le fait de quelqu'un qui a peut être pris de la drogue pour écrire ce film. Mais en tout cas pour le meilleur, parce que le film touche autant les enfants de deux ans et demi que les adultes de 40 ans et plus.

Il y a aussi chez les personnages de Miyazaki, une hybridité des décors...

"Certains de ses films se passent entièrement au Japon et là on voit que les puissances destructrices sont des puissances japonaises et les puissances salvatrices sont aussi japonaises donc c’est un dialogue du Japon avec lui-même, son histoire ; et certains films se passent dans des décors de cités médiévales européennes donc Miyazaki n’a pas un ancrage niponiste, radicalement différent du nôtre…" Thierry Hoquet

59 min

Sons diffusés :

  • Archive de Miyazaki dans le documentaire Never-Ending Man, réalisé par Kaku Arakawa, 2019
  • Plusieurs extraits du film Ponyo sur la falaise, de Miyazaki, 2009
  • Montage de Thomas Beau qui mêle des extraits de Ponyo sur la falaise et Chihiro, de Miyazaki
  • Chanson de fin : Mother of the sea, de Joe Hisaishi, interprétée par Hayashi Masako
Références

L'équipe

Adèle Van Reeth, directrice de France Inter
Adèle Van Reeth, directrice de France Inter
Adèle Van Reeth
Production
Elsa Lesaulnier
Collaboration
Thomas Beau
Réalisation
Géraldine Mosna-Savoye
Géraldine Mosna-Savoye
Géraldine Mosna-Savoye
Production déléguée
Nicolas Berger
Réalisation
Isis Jourda
Collaboration
Anaïs Ysebaert
Collaboration
Colomba Grossi
Collaboration