Un homme et une femme, milieu du XVIIe siècle, gravure sur bois coloriée à la main, publié vers 1880
Un homme et une femme, milieu du XVIIe siècle, gravure sur bois coloriée à la main, publié vers 1880 ©Getty
Un homme et une femme, milieu du XVIIe siècle, gravure sur bois coloriée à la main, publié vers 1880 ©Getty
Un homme et une femme, milieu du XVIIe siècle, gravure sur bois coloriée à la main, publié vers 1880 ©Getty
Publicité

François Poulain de la Barre (1647-1723) est le grand philosophe féministe de l’égalité entre les sexes à l'époque de Louis XIV. Peu connu, sa pensée est pourtant très actuelle et a nourri le travail philosophique de Simone de Beauvoir. A-t-il été le premier à théoriser le féminisme ?

Avec
  • Marie-Frédérique Pellegrin maîtresse de conférences habilitée à diriger des recherches à la faculté de philosophie de l’Université de Lyon

François Poulain de la Barre a pris, de son temps, des positions féministes radicales.
Il désirait se mettre à distance de sa masculinité en devenant philosophe et rationnel, devenir un esprit sans sexe. Il dénonçait tous les préjugés hérités des regards subjectifs masculins sur les femmes et élabora une thèse de l’égalité radicale entre les sexes.
Il exposa sa philosophie à travers trois ouvrages importants : De l’égalité des deux sexes (1673), De l’éducation des dames pour la conduite de l’esprit dans les sciences et dans les moeurs (1674) et De l’excellence des hommes contre l’égalité des sexes (1675).
Mais à l'époque, comment était perçu le féminisme d’un homme ?

En savoir plus : Homme et féministe
Le Journal de la philo
5 min

L'invitée du jour :

Marie-Frédérique Pellegrin, maîtresse de conférences à la faculté de philosophie de l’Université de Lyon
Autrice de Poulain de la Barre : égalité, radicalité, modernité aux éditions Vrin.

Publicité

Lecture de Shemss Audat :

  • Extrait de De l'égalité des deux sexes de François Poulain de la Barre, 1673
    et musique de Mr. Degrinis, Autre suite faite pour Mr. de Comte Darcours

Sons diffusés :

  • Extrait de De l'égalité des deux sexes de François Poulain de la Barre, 1673, lu par Adèle Van Reeth
  • Extrait des Femmes savantes de Molière, 1972
  • Musique de Louis Couperin, Allemande grave pour piano
  • Chanson de fin : Clara Luciani, La Grenade

L'équipe