Emmanuel Kant
Emmanuel Kant
Emmanuel Kant - copyright Charlotte Mo
Emmanuel Kant - copyright Charlotte Mo
Emmanuel Kant - copyright Charlotte Mo
Publicité
Résumé

Pour Emmanuel Kant, la philosophie n’a pas de domaine privilégié, pas d'objet, alors de quoi parle-t-elle ? Pour le découvrir, il réfléchit aux conditions d’énonciation d’une vérité et met à l’oeuvre une méthode, une réflexion sur la forme, avec en son coeur un concept : le transcendantal...

avec :

Michaël Foessel (philosophe, spécialiste de la philosophie allemande et de la philosophie contemporaine, et professeur à l'école Polytechnique).

En savoir plus

Emmanuel Kant est né en 1724.
En 1781, il publie la Critique de la raison pure qui, huit ans avant la Révolution française, va provoquer une révolution dans la philosophie. Il a alors 57 ans, ce qui a de quoi encourager les jeunes auteurs et philosophes qui n’ont pas encore publié et à qui l’on fait croire que l’essentiel du travail de la pensée se fait avant 50 ans…
Kant est aujourd’hui l’un des philosophes les plus étudiés, et ses partisans comme ses détracteurs s’accordent à lui reconnaître une place incontournable dans l’histoire de la philosophie.

L'invité du jour :

Michaël Foessel, philosophe et professeur à l'école Polytechnique

Publicité

Penser contre soi-même

Kant a une réputation de rigueur, on dit qu’il est rigoriste dans sa manière de penser et dans sa manière de vivre. Sa biographie est limitée à peu de choses, il n’a pas quitté sa ville de Königsberg. Il devient kantien sur le tard : c’est à 60 ans qu’il publie son livre principal, le premier qui marque sa pensée, la "Critique de la raison pure". Il opère avec ce livre, par rapport à sa propre pensée une véritable révolution. Il pense contre lui-même et contre la tradition dominante de son époque.              
Michaël Foessel

Un moyen d’accéder aux choses 

Le transcendantal, c’est une manière de réfléchir non pas aux choses en général mais au moyen d’accéder aux choses.                          
Michaël Foessel

La philosophie ou la réflexion sur les conditions d’énonciation d’une vérité

La façon de faire de la philosophie est dans le cas de Kant, dans son temps, et peut-être aujourd’hui encore, originale : il ne dit pas que la philosophie a un domaine qui lui serait propre, il ne dit pas que la philosophie a des objets qui lui seraient réservés. Il n’y a pas de partage entre la philosophie et les sciences, la philosophie s’occupe des conditions à partir desquelles nous pouvons penser quelque chose de vrai sur les objets de la science, sur Dieu, sur la morale, sur le beau…      
Michaël Foessel

À lire aussi : Emmanuel Kant et les vertus du confinement

Textes lus par Eric Herson-Macarel :

  • Extrait de l'introduction de la Critique de la raison pure, 1781
  • Extrait de la conclusion de la Critique de la raison pratique, 1788

Sons diffusés :

  • Micro-trottoir d'Esther Valencic
  • Chanson de MC Hammer : U can't touch this
  • Concerto italien de Bach 
  • Chanson de Léo Ferré : C’est extra
  • Archive de Barack Obama, dans l’émission Real Time (HBO), 4 novembre 2016
  • Extrait du film Conte de Printemps, d'Éric Rohmer, 1990
  • Chanson de Jean Gabin : Maintenant je sais

Dessin de l'illustratrice Charlotte Mo : Insta @charlottemagicmo et Portfolio

Une émission initialement diffusée le 28/09/2020

Chronique d'Aurélien en fin d'émission :

À réécouter : Peut-on considérer l’histoire du jeu vidéo comme une version accélérée de l’histoire de l’art ?

Références

L'équipe

Adèle Van Reeth
Adèle Van Reeth
Adèle Van Reeth
Production
Esther Valencic
Réalisation
Clara Degiovanni
Collaboration
Géraldine Mosna-Savoye
Production déléguée
Manon de La Selle
Collaboration
Anaïs Ysebaert
Collaboration