France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus

Aujourd’hui, j’ai le plaisir de recevoir Yves Cohen et Percy Kemp

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Publicité

Qu’est-ce qu’un chef en démocratie se demandait récemment le philosophe Jean-Claude Monod que nous avions reçu aux NCC ? Il faut croire que la question taraude les esprits, et pas simplement en Islande, où des citoyens – représentants de la société civile - ont voté un projet de nouvelle constitution élaboré par leur soin en octobre dernier afin de ce soustraire du pouvoir des banquiers et des responsables politiques. Ce désir de se réapproprier son destin et de se tenir à l’écart des structures politiques traditionnelles est aujourd’hui partagé par nombre de mouvements démocratiques, en Tunisie, comme en Suisse, ou quoi qu’on pense de Beppe Grillo, ce nouveau Polichinelle, comme en Italie. Il indique en tout cas un écart entre le besoin de chef – oyez la guerre des chefs à l’UMP – et le désir de s’en passer. Il creuse aussi un abîme entre le bon chef charismatique – dont Obama fut la figure – et le mauvais chef, Berlusconi pour les uns, Chavez pour les autres, sans omettre le chef normal, que l’on préférera appeler président, ou à défaut qualifier de prince.

Nous avons invité deux auteurs qui ne se connaissent pas pour évoquer la figure du chef au début du XX siècle et du prince aujourd’hui. Nous chercherons à comprendre comment le besoin de chef, la question du chef, de l’autorité au sens large, s’est constituée au cours de la première moitié du XX siècle. Et nous nous demanderons pourquoi nos gouvernants emportés par le vent de la mondialisation économique ont perdu de leur puissance d’agir. Car si le besoin de chef – chef d’industrie, chef révolutionnaire, leader, Fürher, manager, commandant – est le trait dominant de la première moitié du XX siècle, si le besoin d’un chef charismatique existe toujours – la manière dont s’exerce le pouvoir, s’alimente l’autorité, et se construit l’obéissance, n’est plus la même.

D’où notre question du jour : que reste-t-il des chefs et des princes qui nous gouvernent aujourd’hui ?

Percy Kemp et Yves Cohen
Percy Kemp et Yves Cohen
Références

L'équipe

Philippe Petit
Production
Adèle Van Reeth
Adèle Van Reeth
Adèle Van Reeth
Production
Géraldine Mosna-Savoye
Production déléguée
Jules Salomone
Collaboration
Marianne Chassort
Collaboration