Jacques Lacan
Jacques Lacan ©Getty
Jacques Lacan ©Getty
Jacques Lacan ©Getty
Publicité

La langue parlerait-elle à notre place ?

Avec
  • Jean-Pierre Cléro philosophe, professeur émérite de philosophie à l’Université de Rouen

Lacan était un véritable moulin à paroles, mais ce n'est pas sa faute disait-il : « Une fois que vous êtes entré dans la roue du moulin à paroles, votre discours en dit toujours plus que ce que vous n’en dîtes ». Alors, la langue parlerait à notre place ? Qu'est-ce que cette inconscient dont Lacan a rendu la formule si célèbre en disant qu'il était structuré comme un langage ?

Le texte du jour

La vérité qu’il y a à énoncer, si vérité il y a, est là dans le message. La plupart du temps, aucune vérité n'est annoncée, pour la simple raison que le discours ne passe absolument pas à travers la chaîne signifiante, qu'il en est le pur et simple ronron de la répétition et du moulin à paroles et qu'il passe quelque part en court-circuit par ici entre bêta et bêta, et que le discours ne dit absolument rien sinon de vous signaler que je suis un animal parlant. C'est le discours commun de ces mots pour ne rien dire, grâce à quoi on s'assure, qu'on n'a pas en face de soi affaire à simplement ce que l'homme est au naturel, à savoir un bête féroce. (…) Il n'y a pas de parole possible pour la bonne raison que la parole suppose précisément l'existence d'une chaîne signifiante, ce qui est une chose dont la genèse est loin d'être simple à obtenir et suppose l'existence d'un réseau des emplois, autrement dit de l'usage d'une langue. Ce qui suppose en outre tout ce mécanisme qui fait que, quoi que vous disiez, en y pensant, ou en n'y pensant pas, quoi que vous formuliez, une fois que vous êtes entré dans la roue du moulin à paroles, votre discours en dit toujours plus que ce que vous n'en dites.

Publicité

Jacques Lacan, Les Formations de l’inconscient, Séminaire VII, 6 novembre 1957

Extraits

Archive Lacan « Le sinthome », Séminaire du 11 février 1975 

Archive Lacan :Matinées de France-Culture, émission de Georges Charbonnier « Sciences et Techniques » 2 décembre 1966

Références musicales

F.R. David, Words

Roussel, Doute pour piano

Poulenc, Thème varié FP 151 Variation n°10 Sibylline

Jeanne Moreau,  Des mots de rien

L'équipe

Adèle Van Reeth, directrice de France Inter
Adèle Van Reeth, directrice de France Inter
Adèle Van Reeth
Production
Claire Perryman-Holt
Collaboration
Géraldine Mosna-Savoye
Géraldine Mosna-Savoye
Géraldine Mosna-Savoye
Production déléguée
Nicolas Berger
Réalisation
Olivier Bétard
Réalisation
Marianne Chassort
Collaboration
David Pargamin
Collaboration