Quel est le lien entre folie et créativité ?
Quel est le lien entre folie et créativité ?
Quel est le lien entre folie et créativité ? ©Getty - CSA Images
Quel est le lien entre folie et créativité ? ©Getty - CSA Images
Quel est le lien entre folie et créativité ? ©Getty - CSA Images
Publicité
Résumé

C'est en lisant Sherlock Holmes que Raphaël Gaillard a décidé de devenir psychiatre, le chemin de la médecine passant par le goût du récit. Comment accompagner les patients dans leur apprentissage d'eux-mêmes ? Comment penser les liens entre psychiatrie et psychanalyse ? Où commence la maladie ?

avec :

Raphaël Gaillard (Professeur de psychiatrie à l'Université Paris-Descartes et responsable du pôle psychiatrie de l'hôpital Saint-Anne).

En savoir plus

Né en 1976 à Paris, Raphaël Gaillard est psychiatre et expert judiciaire.
Dans son livre paru en 2022 aux éditions Grasset, Un coup de hache dans la tête, il explore le lien entre folie et créativité. Notre appareil psychique, le cerveau qui le sous-tend, nous permet de créer à l'infini, mais nous expose aussi à nous perdre... Est-ce là le lien à la racine entre folie et créativité ?

L'invité du jour :

Raphaël Gaillard, professeur de psychiatrie à l’Université de Paris, responsable du pôle hospitalo-universitaire de l’hôpital Sainte Anne, auteur d’Un coup de hache dans la tête aux éditions Grasset (2022)

Publicité

L'humilité et la force du doute du psychiatre

"En même temps qu'il faut être et scientifique et littéraire, il faut beaucoup d'humilité pour être psychiatre. Il n'y a pas de modèle parfait qui remplit sa fonction auprès de tous les patients. L'exercice au quotidien de la psychiatrie, c'est être surpris chaque jour, c'est ne pas pouvoir répondre de la même façon à chaque patient. J'ai l'habitude de dire qu'en psychiatrie, ceux qui ont des certitudes, ce sont nos patients quand ils vont très mal. Et nous, psychiatres, nous n'avons pas de certitudes. Nous avons au contraire avec nous la force du doute et l'humilité de considérer qu'il n'y a pas une solution pour tous. Il n'y a pas la même résolution de l'énigme de l'enquête mais la nécessité de se laisser surprendre et d'inventer pour chaque patient." Raphaël Gaillard

Les bugs de notre cerveau surpuissant 

"Les neurosciences nous disent que notre cerveau est devenu un organe d'une puissance et d'une complexité incroyables. Et à ce niveau de complexité, il peut y avoir des ratés. Et si on compare notre cerveau à celui de primates non humains, on observe que les signaux dans notre cerveau sont beaucoup plus informatifs mais aussi plus fragiles, comme si l'évolution a sélectionné chez nous la complexité, l'informativité des signaux, au prix de la robustesse de ces signaux. Comme si, pour permettre la puissance de notre cerveau et la réalité de notre appareil psychique, il avait fallu accepter d'en perdre la sécurité, de connaître des bugs. Et je pense que ces bugs, c'est ce dont nous faisons l'expérience sous la forme de la folie."
Raphaël Gaillard

Sons diffusés :

  • Extrait du Chien des Baskerville, téléfilm de Brian Mills, 1988 (adaptation du roman de 1901 d’Arthur Conan Doyle) (avec une musique de Henry Mancini, Elémentaire mon cher Lock Holmes : Enter Sherlock Holmes)
  • Musique de Schubert, Trio n°1 en si bémol majeur opus 99 D 898, Andante un poco mosso, album Trios pour piano violon et violoncelle, interprète : Trio Wanderer
  • Archive de Jean Delay, psychiatre, neurologue et écrivain, 29 septembre 1950, Congrès psychiatrique sur la chirurgie cérébrale, RTF
  • Extrait du film Rois et Reine, d’Arnaud Desplechin, 2014
  • Archive de Michel Foucault, 20 septembre 1961, Enquêtes et commentaires, RTF
  • Archive du poète, dramaturge, et acteur Antonin Artaud 1947, RTF

Les livres de chevet de Raphaël :

  • L'ours et le philosophe, de Frédéric Vitoux, aux éditions Grasset (2022)
  • Les Valeureux, d'Albert Cohen, éditions Gallimard (1969)
  • Madame de Treymes, d'Edith Wharton, aux éditions 10-18 (1907)
Références

L'équipe

Adèle Van Reeth
Adèle Van Reeth
Adèle Van Reeth
Production
Géraldine Mosna-Savoye
Production déléguée
Nicolas Berger
Réalisation
Manon de La Selle
Collaboration
Laurence Malonda
Réalisation
Anaïs Ysebaert
Collaboration
Jules Barbier
Collaboration